Le mystère des anciennes statues magnétiques du Guatemala


Les chercheurs ont longtemps essayé d’expliquer le but de ces statues méso-américaines. Sont-elles des représentations de l’élite dirigeante ? Peut-être ont-elles été faites pour honorer des ancêtres morts, ou s’agit-il de représentations de femmes en train d’accoucher ?

statues-magnétiques

Ces questions sont restées sans réponse pendant des décennies, mais les scans magnétiques effectués sur ces sculptures de Monte Alto, au Guatemala, ont jeté un nouvel éclairage sur ce mystère de longue date.

Les statues découvertes au Guatemala sont magnétisées à certains endroits.

En collaboration avec une équipe de chercheurs, Roger Fu, professeur adjoint à Earth and Planetary Sciences, a annoncé que les Méso-Américains connaissaient bien le concept du magnétisme, mais qu’ils avaient aussi un moyen de détecter les points magnétisés.

Les anciens habitants de la Méso-Amérique avaient une connaissance sophistiquée du magnétisme

Les scientifiques ont pu démontrer avec succès que les artisans sculptaient les figures de façon à ce que les zones magnétiques tombent au niveau du nombril ou de la tempe droite.

“Notre observation directe est qu’il y a des anomalies magnétiques de façon constante sur certaines caractéristiques de ces sculptures”, a dit Roger Fu. “Et la question que nous nous sommes posée est de savoir si c’est compatible avec le hasard, ou si cela nécessite une certaine connaissance ou une certaine conscience de l’endroit où se trouvent ces anomalies ?”

“Il y a des chances que cela se produise de façon aléatoire, mais à mesure que nous trouvons de plus en plus de sculptures alignées de cette façon, ça devient de moins en moins probable”, a-t-il poursuivi. “Dans cet article, nous en avons examiné quatre, et nous avons trouvé moins de 1 % de chances que ce ne soit pas intentionnel.”

Une étude approfondie des anomalies, a dit M. Fu, a montré qu’elles ne pouvaient être causées que par une seule source : la foudre.

“Toutes les roches contiennent des minéraux magnétiques”, dit-il.

“Si vous allez à l’extérieur et que vous ramassez des roches au hasard, elles sont magnétiques. Elles sont simplement très très faiblement magnétiques. Ces roches sont des basaltes des hautes terres du Guatemala et contiennent un peu de magnétite, ainsi que d’autres minéraux.”

Les statues au Guatemala contiennent de grandes quantités de magnétisme

Les roches deviennent généralement magnétisées à mesure qu’elles refroidissent, et les minéraux comme la magnétite, l’hématite et les sulfures de fer s’alignent avec le champ magnétique de la Terre.

Cependant, comme l’explique M. Fu, bien que ce processus puisse créer des champs magnétiques détectables, ils ne sont généralement même pas assez puissants pour déplacer une aiguille de boussole.

Une étude des statues a révélé leurs champs très forts. Dans certains cas, presque quatre fois plus que le champ magnétique terrestre.

“Ce qui s’est passé ici, c’est que ces roches ont été frappées par la foudre entre le moment où elles ont été formées il y a plusieurs milliers d’années et celui où elles ont été sculptées”, a déclaré M. Fu dans un communiqué de presse.

“Parce que la foudre est un courant électrique, elle produit des champs magnétiques très puissants, de nombreux ordres de grandeur plus forts que la normale… et nous pensons que les anciens Méso-Américains ont été capables de détecter ces anomalies.”

On ne sait pas exactement comment ils ont détecté les anomalies, mais des recherches antérieures ont montré que les Méso-Américains pouvaient avoir utilisé des lodestones – des roches magnétisées naturellement – à diverses fins.

“Dans un cas, en 1975, les gens ont découvert une barre riche en hématite”, a dit Fu. “Son but était inconnu, et elle a été brisée, mais elle a été clairement très soigneusement fabriquée.”

“Si vous deviez l’attacher à une ficelle ou la faire flotter sur un morceau de bois, elle pourrait en fait servir d’aiguille de boussole. Si les fabricants de ces sculptures avaient accès à un outil comme ça, c’est une façon de les détecter.”

Pourquoi les statues ont-elles été sculptées pour souligner leur magnétisme ?

Ce que les scientifiques ne comprennent toujours pas, c’est pourquoi les gens ont décidé de sculpter des figures pour souligner leur magnétisme.

“La réponse courte est que nous n’avons pas une bonne idée pour la raison exacte pour laquelle ils ont fait cela”, a dit Roger Fu. “Il y a quelques hypothèses qui sont assez intrigantes… qui impliquent de creuser dans les raisons pour lesquelles nous pensons que les gens ont fait ces sculptures.”

“L’idée la plus courante est probablement qu’elles pourraient représenter une description des ancêtres des élites dirigeantes”, a-t-il poursuivi.

“L’idée est : Si vous avez une prétention à la puissance, les sculptures de vos ancêtres avec de fortes anomalies magnétiques peuvent paraître très impressionnantes pour vos sujets. Le mot que les gens utilisent dans la littérature est qu’il y a un aspect performatif à ces sculptures, donc quand les sculptures dévient une pierre aimantée, il semblerait qu’il y ait quelque chose de vivant avec elle, ou un aspect surnaturel.”

En fin de compte, a dit M. Fu, l’étude fournit des preuves clés qu’une compréhension du magnétisme existait dans les Amériques bien plus tôt qu’on ne l’avait d’abord cru.

“Dans l’Ancien Monde, le magnétisme dans le monde grec était documenté au VIe siècle avant J.-C., et la première boussole utilisable n’a été utilisée que des siècles plus tard en Chine”, dit-il.

“Pour moi, ce qui est vraiment intéressant, c’est qu’il s’agit d’une découverte complètement indépendante. On a l’impression que l’Ancien Monde est le monde avancé et qu’il a transféré toutes ces connaissances au Nouveau, mais nous nous rendons compte qu’ils en savaient beaucoup, et je pense que c’est une preuve de plus à cet égard.”

Lire aussi : Les plus anciennes empreintes de pas en Europe appartenaient à un mystérieux ancêtre de 950 000 ans

Source : Ancient Pages – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *