L’Église catholique interdit l’enseignement de l’islam dans les classes scolaires et les dirigeants musulmans sont consternés

catholique-église-islam

L’Église catholique a été impliquée dans une controverse après avoir interdit l’enseignement de l’islam dans les écoles aux élèves qui mènent des études religieuses. 

En vertu des nouvelles réformes du GCSE (General Certificate of Secondary Education – Certificat général de l’enseignement secondaire), les établissements scolaires sont tenus de n’enseigner qu’une seule religion dans les études religieuses.

Cela fait partie d’un plan du gouvernement pour intégrer les étudiants de différentes origines religieuses.

Le changement était également destiné à conduire l’extrémisme hors de la classe.

Les réformes d’enseignement ont été rédigées après le complot du “cheval de Troie“, dans lequel des individus ont été trouvés pour avoir présenté l’enseignement Islamique fondamentaliste dans des écoles musulmanes à Birmingham.

Iqbal_Sacranie-éducation-catholique

Sir Iqbal Sacranie a décrit la décision comme “très décevante”

Cependant, les dirigeants musulmans ont déclaré que le plan a eu l’effet inverse et que les écoles catholiques ont exclu l’enseignement de l’islam aux étudiants.

Les écoles catholiques ont opté pour enseigner seulement le judaïsme aux élèves, aux côtés du christianisme.

La décision exclut effectivement l’enseignement de la deuxième plus grande religion du monde.

église-catholique-religion-islam

La deuxième plus grande religion du monde est exclue par l’Église catholique

Les dirigeants de la communauté musulmane ont décrit la décision comme “très décevante”.

Sir Iqbal Sacranie, ancien secrétaire général du Muslim Council of Britain, a déclaré que le plan a sapé le message du pape François à propos d’une plus grande tolérance entre les religions.

Il a exhorté le cardinal de l’Église catholique Vincent Nichols de réfléchir à nouveau.

communauté-musulmane-église-catholique

Les dirigeants de la communauté musulmane recommandent que le cardinal de l’Église catholique Vincent Nichols réfléchisse à nouveau

Paul Barber, le directeur de Catholic Education Service, a déclaré que l’enseignement de la religion juive garantirait que les élèves reçoivent un enseignement solide dans le christianisme.

Il a dit, cependant, que les élèves pourraient encore connaître d’autres religions pendant les cours normaux d’éducation religieuse.

Mais les critiques ont ajouté qu’un nombre important d’élèves qui fréquentent les écoles de l’Église catholique en Grande-Bretagne viennent d’un milieu islamique.

L’Église catholique a plus de 2 000 écoles sous son domaine dans le pays.

Plus de 90% des élèves qui fréquentent l’établissement Rosary Catholic Primary de Birmingham sont musulmans

Sir Sacranie a déclaré : “Ce n’est pas une bonne décision. Cela ne reflète pas bien les messages envoyés par l’Église catholique pour une plus grande tolérance envers les autres religions. C’est un temps difficile pour les religions et la dernière chose à laquelle vous vous attendez est qu’une religion majeure fasse une telle déclaration”.

Le rabbin Jonathan Romain, ministre de la synagogue Maidenhead dans le Berkshire, a déclaré : “Je recommande vivement à toutes les autorités religieuses de permettre aux chefs individuels la liberté de décider ce qui est mieux pour les élèves”.

Source : Daily Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *