Brigitte Bardot demande à Edouard Philippe de supprimer le ministère de l’Ecologie


Dans une lettre ouverte au Premier ministre Edouard Philippe, l’ancienne actrice Brigitte Bardot l’appelle à se débarrasser du ministère de l’Ecologie, qui n’est selon elle qu’un «leurre, une vaste hypocrisie».

bardot-écologie-ministère

Quelques jours après que le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, et la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, ont été photographiés lors d’une corrida à Bayonne, déclenchant l’ire des associations animalistes, Brigitte Bardot s’est fendue d’une lettre ouverte au Premier ministre Edouard Phillippe.

Dans ce courrier daté du 16 août et publié sur son compte Twitter, l’ancienne actrice se dit ainsi «scandalisée» par la récente présence de Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de ce fait en charge du bien-être animal, à une corrida, ainsi que par l’invitation de la «minorité meurtrière» des chasseurs par Elisabeth Borne, ministre de l’Ecologie.

«Outre que vos ministres sont sur des sièges éjectables, il est évident que la politique défendue par votre gouvernement n’a rien d’écologique, et se moque de la condition animale», lance Brigitte Bardot, demandant purement et simplement la suppression du ministère de l’Ecologie qui n’est qu’un «leurre, une vaste hypocrisie», et la création d’un ministère dédié à la condition animale, une cause selon elle «si mal défendue».

Régulièrement mise en cause par les défenseurs de la cause animale, l’organisation de corridas, dans les seules «régions de tradition tauromachique», a été jugée conforme à la Constitution en 2012 par le Conseil constitutionnel.

Lire aussi : La ratification du Ceta «va dans le bon sens», répond Emmanuel Macron à Nicolas Hulot

Source : RT France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *