Des images étonnantes de la plongée de Cassini à travers les anneaux de Saturne

Cassini

Les scientifiques ont eu leur premier aperçu de l’espace entre Saturne et ses anneaux grâce à la sonde Cassini. Et c’est assez formidable.

Mercredi, la sonde spatiale Cassini de la NASA a effectué la première des 22 plongées prévues à travers les anneaux autour de la planète. Aucun objet fabriqué par l’homme n’avait été dans ces bandes tourbillonnantes de particules de glace et de poussière. Cassini voyageait à des vitesses de 77 000 km/h dans des régions denses avec des particules potentiellement destructrices. Elle a dû utiliser son antenne comme un bouclier, empêchant toute communication avec la Terre pendant la plongée. Toute la journée, les scientifiques attendaient anxieusement la confirmation que leur brave petit robot spatial avait réussi.

Juste avant minuit heure du Pacifique, le Deep Space Network (un groupe de télescopes qui communiquent avec des objets éloignés dans l’espace) a capté le signal lointain de Cassini. Un grand hourra a retenti au centre de contrôle au Jet Propulsion Laboratory à Pasadena, en Californie, alors que les données commençaient à parcourir les milliards de kilomètres vers la Terre. Cassini avait traversé et émergé en toute sécurité de l’autre côté.

En septembre, la dernière plongée du vaisseau spatial fera tomber la sonde directement dans Saturne, et elle sera perdue pour toujours. Mais jusque-là, la “grande finale” de Cassini promet de livrer des images incroyables et des sciences fascinantes.

Les images brutes de la dernière plongée sont affichées sur le site Web de la NASA au fur et à mesure qu’elles sont diffusées. Voici quelques images de ce que Cassini a vu :

Un ouragan géant dans l’atmosphère de Saturne. (NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

L’atmosphère tourbillonnaire de Saturne. (NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

Cassini donne à la NASA un regard plus attentif sur l’atmosphère de Saturne. (NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

Anneaux de Saturne (NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

La lune glacée de Saturne, Encelade (NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

Pôle nord de Saturne (NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

Regard vers les anneaux brumeux de Saturne (NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

Anneaux de Saturne (NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

Une tempête sur Saturne (NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

Pôle nord de Saturne (NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

Le modèle de nuage hexagonal autour du pôle nord de Saturne (NASA / JPL-Caltech / Space Science Institute)

Source : The Washington Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *