Des archéologues découvrent la ville biblique perdue de Ziklag où le roi David s’est réfugié

Une fois de plus, des archéologues en Israël ont trouvé les ruines d’une ancienne ville qui confirme une histoire biblique, cette fois-ci celle du roi David et de son refuge à Ziklag.

Ziklag est une ancienne colonie philistine qui, jusqu’à présent, avait été perdue dans l’histoire car les chercheurs ont suggéré au moins 12 sites comme emplacements possibles.

Mais l’Université hébraïque de Jérusalem, l’Autorité israélienne des antiquités et l’Université Macquarie de Sydney ont collaboré sous la direction du professeur Yosef Garfinkel de l’Université hébraïque à la recherche du site actuel et l’ont trouvé dans le centre du pays.

“Le nom Ziklag est inhabituel dans le lexique des noms de la Terre d’Israël, puisqu’il ne s’agit pas d’un nom cananéen-sémite local”, a déclaré Garfinkel dans un communiqué. “C’est un nom philistin, donné à la ville par une population étrangère d’immigrés de la mer Égée.”

En effet, de récentes découvertes archéologiques dans l’ancienne ville d’Ashkelon, ainsi qu’une étude d’ADN, révèlent que les Philistins sont originaires d’Europe, mais ces liens génétiques ont disparu en peu de temps en raison des relations avec les peuples autochtones.

L’une de leurs colonies, Ziklag, a joué un rôle clé, tel qu’il est décrit dans la Bible, ce que The Jerusalem Post a bien expliqué :

Ziklag est mentionné plusieurs fois dans la Bible, notamment dans le livre de Samuel, lorsque le jeune David s’est vu accorder le refuge du roi Saül par le roi philistin Achish de Gat. David reçut Ziklag en tant qu’état vassal, sous la protection d’Achish, et il l’utilisa comme base pour des raids contre les Geshurites, les Girzites et les Amalécites. Selon le livre de Samuel, la ville fut détruite par les Amalécites et la population fut réduite en esclavage. Après que le roi Saül fut tué dans la bataille contre les Philistins, David quitta Ziklag et se rendit à Hébron pour être oint roi d’Israël.

David a donc créé son propre établissement à Ziklag, c’est pourquoi les archéologues ont cherché des signes d’une double culture sur les sites qu’ils fouillent.

Mais cette fois, ils ont trouvé de telles preuves. La partie originale de Ziklag est clairement une colonie philistine datant du 12ème siècle av. J.-C., mais l’équipe a aussi trouvé une colonie rurale tout près qui remonte à l’époque de David au 10ème siècle av. J.-C. avec des poteries qui auraient été faites dans la même période.

“Près d’une centaine de vases de poterie complets ont été trouvés dans les différentes pièces”, a déclaré l’Autorité des Antiquités d’Israël. “La grande gamme de vaisseaux complets témoigne de l’intérêt de la vie quotidienne sous le règne du roi David. De grandes quantités de bocaux de stockage ont été trouvées pendant l’excavation – moyens et grands – qui ont été utilisés pour stocker l’huile et le vin.”

En bref, David et ses disciples vivaient aux côtés des Philistins

“C’était la composition de la population”, a dit Garfinkel à Haaretz. “J’estime qu’il n’avait pas plus de 5 000 habitants, environ 2 000 dans les villes et 2 000 dans les villages et un autre millier de bédouins, nomades. C’est l’image réaliste que je vois du Royaume de David. Plus tard, le roi Roboam fortifia Lachish et le royaume grandit un peu plus.”

Et c’est assez intéressant étant donné que c’est le même David qui a tué Goliath, le Philistin le plus célèbre mentionné dans la Bible. Le fait que les Philistins accordèrent plus tard le refuge à David après qu’il eut tué l’un des leurs en fait un peuple très indulgent.

Et comme preuve supplémentaire que le site pourrait être Ziklag, il y a des signes évidents de destruction.

“Cette colonie a pris fin lors d’un violent incendie qui a détruit les bâtiments”, a déclaré l’Autorité israélienne des antiquités.

Les preuves d’un incendie qui a détruit les deux colonies correspondent aux récits bibliques d’un raid.

David se leva de bon matin, lui et ses hommes, pour partir le matin, pour retourner au pays des Philistins… Quand David et ses hommes arrivèrent à Ziklag le troisième jour, les Amalécites avaient fait un raid sur le Sud et sur Ziklag… et ils avaient fait prisonniers les femmes et tous ceux qui étaient là, petits et grands.

~ 1 Samuel 29:11-30.2

Mais il y a des détracteurs qui ne croient toujours pas que Ziklag a été trouvé.

“C’est très difficile à accepter”, a déclaré Aren Maier, professeur à l’Université Bar-Ilan. “Les références à ce site dans les textes bibliques sont toujours beaucoup plus au sud, concernant le Néguev, la tribu de Siméon, ou la frontière sud de Juda. Ce n’est pas parce que vous avez des trouvailles de Philistins et la destruction du 10ème siècle av. J.-C., que c’est Ziklag.”

“S’il avait une inscription disant que c’était Ziklag, tout le monde serait d’accord ; mais il n’y en a pas, la géographie biblique est la clé de l’identification. Enfin, tous les sites archéologiques ne sont pas mentionnés dans la Bible. C’est peut-être un site inconnu.”

Cela pourrait être le cas, mais pour l’instant, ce site est le plus proche de Ziklag jamais trouvé et d’autres informations seront probablement disponibles à mesure que les fouilles se poursuivront. Alors Maier pourrait très bien obtenir la preuve exigée.

David allait devenir roi des tribus unies d’Israël après la mort de son ennemi juré, le roi Saül, et il devait remercier les Philistins de lui avoir montré une grande bonté quand ils n’avaient pas à le faire. Si ce site est Ziklag, un autre mystère de la Bible a été résolu et ajoute plus de crédibilité aux autres histoires bibliques sur la vie de David.

C’est vraiment fascinant ce que les archéologues sont en train de déterrer aujourd’hui.

Plus d’informations sur ILTV ISRAEL DAILY ci-dessous :

Lire aussi : Des archéologues sous-marins trouvent un trésor sous les pyramides des pharaons noirs

Source : Ancient Code – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *