L’ensemble des tombes de Koguryo : De belles peintures murales anciennes montrant l’histoire et la mythologie de la Corée du Nord


Les peintures murales anciennes magnifiquement colorées des tombes de Koguryo montrent des images d’animaux, de palais, de puits d’eau, de guerriers, de forêts, d’oiseaux et de paysages étonnants. Le complexe des tombes de Koguryo est un site antique vraiment fascinant et riche en histoire. Il nous offre un rare aperçu de la culture et de la mythologie coréennes anciennes.

Entre les Ve et VIIe siècles avant J.-C., Koguryo est devenu l’un des royaumes les plus puissants du nord-est de la Chine et de la péninsule coréenne.

La stèle de Kwanggaet’o – l’une des principales sources primaires de l’histoire de Koguryo – est un artefact important.

La stèle indique que Jumong était le premier roi et ancêtre de Koguryo et qu’il était le fils du prince de Buyeo et la fille de Habaek, le dieu du fleuve Amnok. Jumong était largement connu pour ses extraordinaires compétences en tir à l’arc. selon la tradition ancienne, le père biologique de Jumong était un homme appelé Haemosu, décrit comme un “homme fort” et un “prince céleste”.

Koguryo était l’un des trois anciens royaumes de Corée et l’empire était très puissant. Les deux autres royaumes anciens étaient Baekje et Silla et tous ces trois royaumes étaient rivaux.

L’émergence de ces trois royaumes a donné naissance à une péninsule coréenne unifiée dans les années à venir.

Pendant une période de 700 ans, 26 rois ont régné sur l’ancien royaume et ils ont fait de leur mieux pour rendre l’empire prospère et apporter une différence dans la vie de leur peuple. En raison du nombre de conflits et d’invasions qui ont souvent lieu dans cette région, le royaume de Koguryo avait une unité militaire bien organisée et des gens compétents dans l’art de la guerre.

tombes de Koguryo

Tombe d’Anak, Corée du Nord 357 après J.-C, province de Hwanghae

Aujourd’hui, il ne reste plus grand-chose du magnifique royaume de Koguryo, attendez-vous à un bel ensemble de tombes anciennes qui offrent un rare aperçu des trésors nationaux de la Corée du Nord.

Situées dans et autour de la ville de Ji’an en Chine, les tombes de l’ancien royaume de Koguryo ont été déclarées patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il y a environ 10.000 tombes et environ 90 d’entre elles ont des peintures murales remarquables qui peuvent être admirées et donnent un aperçu de la vie quotidienne de la culture Koguryo disparue. On croit que ces peintures ont été faites à la mémoire des rois ou des membres de la famille royale et qu’elles sont la seule source de compréhension de l’histoire et de la culture de ce pays.

tombes de Koguryo

Koguryo compte deux villes, Guonei et Wandu, qui sont respectivement situées dans une plaine et dans la montagne voisine de Ji’an City.

Les tombes de Koguryo sont situées à Pyongyang et dans les provinces environnantes, elles se trouvent principalement au pied des montagnes et parfois dans les villages. L’ensemble du complexe comprend à la fois des groupes et des tombes individuelles qui sont construites en pierre et couvertes de monticules de pierre ou de terre.

À l’intérieur du complexe des tombes de Koguryo, on trouve des chambres uniques, deux chambres, et plusieurs chambres latérales, ces anciens lieux de repos ont été spécialement construits pour les rois, les membres de la famille royale et l’aristocratie.

tombes de Koguryo

The Dark Warrior – Tombe de Gangseo

Malheureusement, de nombreuses tombes anciennes ont été pillées et il y en a encore plusieurs qui n’ont pas été examinées par les scientifiques.

Cependant, celles qui restent sont en grande partie intactes et les peintures murales possèdent une intégrité suffisante montrent des images racontant des histoires sur les anciennes coutumes funéraires, la vie quotidienne et les croyances de la culture Koguryo.

Le royaume de Koguryo est perdu depuis longtemps, mais certainement pas oublié.

Source : Ancient Pages – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *