Un album photo nazi en peau humaine trouvé sur un marché d’antiquités polonais


Un album photo nazi, réalisé à partir de la peau et des cheveux de victimes des camps de la mort nazis de la Seconde Guerre mondiale, a été trouvé dans un marché d’antiquités en Pologne.

L’album a été mis en vente sur le marché et a ensuite été repéré par un collectionneur qui a remarqué que la couverture avait “un tatouage, des cheveux humains et une mauvaise odeur”.

Le collectionneur a immédiatement apporté l’album au Musée Mémorial d’Auschwitz pour analyse. Les experts du musée ont analysé la couverture et la reliure de l’album, écrit le Daily Sabah.

Après examen, ils ont conclu que l’album avait été réalisé en utilisant la peau de détenus assassinés au camp de concentration de Buchenwald en Allemagne. Ils ont déclaré que c’était “sans aucun doute la preuve d’un crime contre l’humanité”.

Buchenwald fut le premier camp de concentration d’Adolf Hitler, créé en 1937, et était connu pour ses exécutions, ses expériences, ses conditions horribles et la dépravation de ses gardiens. L’un de ces gardiens était Ilse Koch, connue des détenus comme « la chienne de Buchenwald » ou « la sorcière de Buchenwald ».

Certains disent qu’Ilse Koch, la femme du commandant du camp Karl-Otto Koch, a fait assassiner des prisonniers masculins portant des tatouages intéressants et a ensuite fait transformer leur peau en objets de décoration intérieure, notamment des livres, des albums, des couvertures de table et des abat-jour. Les pouces étaient utilisés comme des interrupteurs.

L’album récemment découvert contenait plus de 100 cartes postales avec des vues et des panoramas.

Ceux qui ont survécu à Buchenwald ont dit que Koch aidait le Dr Erich Wagner à collecter de la peau humaine pour sa thèse de doctorat. Wagner utilisait une centaine de peaux uniques pour concevoir des cadeaux. Il s’est suicidé après sa capture par les troupes américaines. Ilse Koch a été arrêtée par les États-Unis et condamnée à la prison à vie. Elle s’est suicidée dans sa cellule en 1967.

Environ 6 millions de Juifs ont été systématiquement assassinés par les Allemands nazis et leurs collaborateurs entre 1941 et 1945 dans toute l’Europe occupée par l’Allemagne.

Lire aussi : Un livre personnel appartenant à Hitler dévoile ses plans pour l’Holocauste nord-américain

Source : Ancient Pages – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *