L’homme n’a pas cinq sens mais neuf !


Depuis l’Antiquité, il est communément admis que l’humain possède cinq sens : le toucher, l’ouïe, l’odorat, la vue ainsi que le goût. Cependant, les scientifiques s’accordent de plus en plus à remettre cet élément en question, pour porter le nombre des sens à neuf !

Les cinq sens de l’être humain est une notion en vigueur depuis le Traité de l’âme (livre II), un ouvrage de l’illustre philosophe grec Aristote. À l’époque, les sens identifiés ont été considérés comme un ensemble de capacités permettant d’identifier et d’obtenir des informations sur notre environnement afin de mieux l’appréhender, c’est pour cette raison qu’il était question de sens « externes ».

Plus de 2000 ans après, la science admet désormais que nous possédons non pas cinq mais neufs sens. Quels sont-ils ? Selon François Le Corre, docteur spécialiste des sens à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) et auteur de la thèse intitulée Distinguishing the senses : individuation and classification (2014), il existerait quatre autres sens dits « internes » que nous utilisons également :

L’intéressé explique que « l’expérience que nous avons de notre monde, ou de notre environnement direct, n’est pas unisensorielle mais bien plutôt multisensorielle », et affirme avoir découvert que « la perception auditive pouvait être fortement influencée par la perception visuelle, ou encore que la perception auditive pouvait influencer notre perception gustative », des propos recueillis par France Culture. François Le Corre a également indiqué que la science avait « trop longtemps négligé les sens qu’on appelle internes au profit des sens qu’on dit externes, parce qu’observables », et que désormais, il existe « un large consensus chez les scientifiques de type “sciences dures” en faveur de l’hypothèse qu’il existe plus de cinq sens ».

Ainsi, les quatre sens internes à ajouter aux cinq sens externes sont la thermoception, la nociception, la proprioception et l’équilibrioception. La thermoception n’est autre que la capacité à ressentir les températures, la nociception permet de ressentir la douleur, la proprioception (ou kinesthésie) est la capacité à localiser nos propres membres et enfin, l’équilibrioception est celle permettant de maintenir notre équilibre. Si ces facultés sont une évidence pour tous, il faut savoir que désormais, celles-ci sont considérées comme des sens à part entière.

Sources : SciencePostFrance CulturePositivR

1 réponse

  1. Parzifal dit :

    Et bien non… l’homme a 12 sens !… :)
    l’odorat
    le goût
    la vue
    le toucher
    l’ouïe
    le sens de la vie
    le sens du mouvement
    le sens de l’équilibre
    le sens de la chaleur
    le sens de la parole
    le sens de la pensée
    le sens d’autrui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *