L’IA et les humains travaillant ensemble pourraient prédire l’avenir


Des chercheurs de l’Université de Californie du Sud travaillent depuis deux ans sur ce projet prédictif.

Les chercheurs de l’Institut des sciences de l’information de Viterbi (ISI) de l’Université de Californie du Sud (USC) travaillent d’arrache-pied pour pouvoir prédire l’avenir. Imaginez que vous sachiez un mois à l’avance quand un tremblement de terre va frapper une région ? Ou quel serait le prix de clôture quotidien du Nikkei à la fin de la semaine ?

La vie serait très différente, et c’est exactement ce sur quoi travaille l’équipe de l’USC en combinant l’intelligence artificielle (IA) et la prédiction humaine.

Les humains et l’IA travaillent ensemble pour prédire l’avenir

Aram Galstyan et son équipe à l’USC ISI travaillent depuis deux ans sur le projet SAGE (Synergistic Anticipation of Geopolitical Events), de manière à prédire l’avenir sans avoir besoin d’experts.

SAGE repose sur l’interaction entre les participants humains et les outils d’apprentissage machine afin de faire des prévisions sur les événements futurs. L’objectif est de faire des prévisions plus précises en combinant l’IA et l’intelligence humaine, au lieu de se fier uniquement aux humains.

Jusqu’à présent, les prédictions du projet ont été en grande partie justes. Par exemple, l’assistant de recherche de l’USC ISI, Fred Morstatter, a déclaré que des non-experts ont fait les bonnes prévisions, à savoir qu’en avril, la Corée du Nord lancerait un essai de missile avant juillet – ils l’ont fait en mai.

“Grâce aux modèles de machines que nous avons dans notre système”, a déclaré M. Morstatter. “Les prévisionnistes font mieux que le système de contrôle qui n’a que des prévisionnistes humains.”

Les prévisions de SAGE semblent bien fonctionner jusqu’à présent, et l’équipe a pu montrer comment l’intelligence des machines et la prise de décision humaine peuvent prédire les résultats mieux que les humains seuls.

“SAGE fonctionne parce que les humains ont un côté de la médaille et les machines ont l’autre côté”, a déclaré M. Morstatter. Il semble que la technologie et l’IA ne soient pas encore sous les feux de la rampe, mais en travaillant en combinaison avec l’homme, elles sont très performantes pour prédire l’avenir.

Lire aussi : Une intelligence artificielle peut prédire le risque de décès à court terme, et les chercheurs sont confus quant à son fonctionnement

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *