Première mondiale : Un robot candidat à la mairie promet une politique juste et équilibrée

Nous avons entendu parler de robots et d’intelligence artificielle qui prennent des emplois humains, mais je parie que les maires ne pensaient pas vraiment que leur emploi serait bientôt menacé. Ils se sont trompés, et la candidature à la mairie d’un district de Tokyo en est la preuve.

L’intelligence artificielle ne peut pas encore légalement se présenter à des postes de haut rang dans l’administration publique, mais un candidat à la mairie de Tama City, Tokyo, a l’intention de maximiser l’utilisation de l’intelligence artificielle dans la gestion des affaires municipales, alors il mène sa campagne en tant que “maire robot”. Essentiellement, il propose de remplacer les fonctionnaires humains par l’IA et de leur demander de recueillir des données municipales et de créer des politiques justes et équilibrées qui profiteront à tout le monde.

“Pour la première fois dans le monde, une IA se présentera à une élection”, a annoncé sur Twitter le candidat humain Michihito Matsuda. “L’intelligence artificielle changera Tama City. Avec la naissance d’un maire robot doté d’une intelligence artificielle, nous mènerons une politique impartiale et équilibrée. Nous mettrons en œuvre des politiques pour l’avenir avec rapidité, nous accumulerons des informations et du savoir-faire et nous dirigerons la prochaine génération.”

Matsuda, 44 ans, s’est également présenté à la mairie de Tama City en 2014, mais a perdu de beaucoup de points. Cette fois, il vise simplement à agir en tant qu’avatar pour l’IA dont il est convaincu qu’elle peut prendre de meilleures décisions que n’importe quel humain ne pourra jamais l’espérer. Sans compter que l’intelligence artificielle est beaucoup moins sensible à la corruption.

Le maire robot fait campagne comme ses concurrents humains. Des affiches montrant un androïde futuriste et des messages de campagne ont été placardés dans toute la ville de Tama City, des camions de campagne font également des promesses d’utopie de l’IA et ont demandé du soutien.

Alors que certains ont qualifié la campagne de Michihito Matsuda de canular, car c’est toujours un humain qui sera légalement responsable, d’autres se sont déclarés enthousiastes à l’idée de voir l’IA diriger les choses en arrière-plan, ajoutant qu’elle doit être une meilleure alternative aux humains incompétents et corrompus.

Les élections pour Tama City auront lieu le 15 avril, et bien que les chances du maire de gagner sont faibles, les résultats du vote de dimanche devraient au moins donner un aperçu de la façon dont les japonais voient l’implication de l’IA dans la politique et l’administration locale.

J’espère que Matsuda gagnera. En fait, je pense que la politique est peut-être le domaine où nous avons le plus besoin de l’IA.

Sources : Oddity CentralGrape.jp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *