Mardi, Amazon a tout bonnement « cassé » Internet


Mardi soir, un problème chez Amazon Web Services (AWS), une filiale du magasin en ligne Amazon et le plus gros fournisseur de services cloud sur internet, a causé des perturbations sur des dizaines de milliers de sites internet et applications pour smartphones de par le monde.

Vous avez peut-être vous aussi « souffert » de problèmes d’accès aux réseaux Internet le mardi 28 février 2017. Le service de stockage sur internet d’Amazon, baptisé Amazon S3, a en effet rencontré quelques difficultés pour envoyer et recevoir les données des clients pendant plus de trois heures. Au total, plus de 100 000 sites ont été touchés ou hors-ligne. Apple a également souffert de problèmes d’accès à son magasin d’applications App Store, son service de musique en ligne Apple Music et d’autres services, qui depuis ont été résolus. Aucun commentaire n’a pu être obtenu dans l’immédiat auprès du fabricant de l’iPhone qui utilise notamment Amazon S3 pour son stockage de données.

La start-up de messagerie Slack Technologies a fait part de difficultés pour certains utilisateurs à télécharger des fichiers en raison de problèmes sur son service d’hébergement. Même le site Isitdownrightnow, sur lequel vous pouvez vérifier si d’autres sites fonctionnent a également été touché. C’est dire. Mais la panne n’a pas concerné que le monde de l’entreprise. Un site de l’Université de Georgetown dédié à la gestion des contenus de cours et des affectations de classe fonctionnant sur le cloud d’Amazon a également rencontré des « problèmes de connectivité » d’après le responsable de l’information de l’université dans un message aux étudiants et aux professeurs.

Le problème a été réglé en moins de 4 heures avec un retour à la normale en cours d’après-midi (soit dans la soirée de ce côté de l’Atlantique). Signalé à 10 h 30, heure du Pacifique, le souci a été complètement résolu à 13 h 50. Pour l’heure, Amazon n’a pas révélé la cause de la panne, mais cette perturbation globalisée met quoi qu’il en soit en évidence la dépendance croissante des entreprises qui ont opté pour le stockage de leurs données dans le cloud afin d’obtenir des coûts compétitifs et un service sécurisé. Mardi, l’action Amazon a quant à elle clôturé en baisse de 0,42 % à 845,04 dollars à Wall Street.

Source : SciencePost


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *