75 % des ménages français utilisent des pesticides chez eux !


Une étude a permis d’obtenir un aperçu complet des produits pesticides utilisés à domicile.

insecticide-france

Celle-ci concerne également les conditions d’utilisation de ces produits ainsi que les profils des utilisateurs. Or, les résultats obtenus par l’Anses sont plutôt préoccupants.

Une étude nationale

Dans un communiqué du 7 octobre 2019, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a donné les résultats de son étude Pesti’home. Celle-ci constitue la première étude d’envergure nationale concernant l’utilisation des pesticides à domicile. Dans le cadre de ces recherches, plus de 1500 ménages ont été interrogés et plus de 5400 produits identifiés.

Or, l’Anses a passé en revue les pesticides disponibles à la vente pour les particuliers. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a de tout ! Il s’agit principalement de se débarrasser des insectes en tout genre, des rongeurs, des champignons mais également des parasites et autres moisissures. De plus, il s’agissait aussi d’établir le profil des utilisateurs et d’en savoir plus concernant leur emploi de ces produits.

La plupart des ménages les utilisent !

Selon l’Anses, 75 % des ménages interrogés ont utilisé au moins un pesticide dans l’année précédant l’étude. Parmi ces ménages, 84 % ont utilisé un insecticide – produit le plus utilisé. Parmi ces utilisateurs d’insecticides, il y a ceux qui se servent de produits contre les insectes volants (à hauteur de 40 %) et les insectes rampants (28 %). Citons également les personnes utilisant des produits vétérinaires pour le traitement des parasites chez les animaux de compagnie.

Ensuite, nous avons les herbicides et autres produits luttant contre les maladies des plantes d’extérieur. Or, ces produits sont utilisés par près d’1/5e des ménages disposant d’un espace extérieur à domicile. Citons également les répulsifs cutanés humains, par exemple contre les moustiques, qui sont utilisés par 12 % des ménages.

Profils des utilisateurs

Trois profils types d’utilisateurs ont été identifiés par l’Anses : les faibles, les forts et les très forts utilisateurs. Dans le premier cas, il s’agit d’utilisateurs traitant très peu contre les nuisibles et vivant le plus souvent en ville. La deuxième catégorie regroupe principalement les propriétaires d’animaux de compagnie. Enfin, les très forts utilisateurs de pesticides en font un usage multiple, à l’intérieur comme à l’extérieur ainsi que sur eux-mêmes pour se protéger des insectes.

L’Anses a également communiqué ses recommandations. Cela concerne notamment l’information du grand public concernant l’utilisation des pesticides à domicile. Il est également question des mesures à prendre dans certains cas en matière de santé/sécurité, ainsi que du recyclage des produits.

Lire aussi : Un facteur majeur de l’”apocalypse des insectes” vient d’être mis en évidence

Source : SciencePost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *