Ce vendeur thaïlandais rôti le poulet avec la lumière du soleil depuis 20 ans !

Sila Sutharat, un vendeur de viande de poulet rôti originaire de Phetchaburi, en Thaïlande, a inventé une manière ingénieuse de cuire du poulet. Au lieu d’un four ou d’un barbecue à charbon, il utilise 1 000 miroirs mobiles qui concentrent la lumière du soleil dans un faisceau puissant. Il cuisine essentiellement de la viande à plus de 300 degrés Celsius grâce à la lumière naturelle.

Comme la plupart des autres vendeurs de rue, Sila avait l’habitude de cuire son poulet sur un feu de charbon, mais tout a changé en 1997, alors qu’une observation mondaine lui donnait une idée géniale. Un jour, il a été frappé par la lumière du soleil reflété par la fenêtre d’un bus, et il a senti sa chaleur. “Je pourrais le transformer en énergie”, s’est exclamé Sila, et il a commencé à travailler sur un engin pour capturer la lumière du soleil et l’utiliser afin de cuire son poulet.

Photo : Media-Wok

“Ils ont dit que j’étais devenu fou, que cuire le poulet avec cette méthode était impossible”, a déclaré Sutharat à l’AFP sur la façon dont les gens ont réagi à son idée. Mais il ne s’est pas laissé abattre par les blagues et ses insultes, et finalement il était celui qui a ri le dernier. Son invention, un panneau comportant 1000 petits miroirs mobiles, a fonctionné exactement comme il l’avait prédit, lui permettant de cuire un poulet de 1,5 kg en seulement 10 à 15 minutes. “Après un long moment passé, ils diront : ‘En fait, vous pouvez le faire'”, souligne le vendeur.

Photo : Media-Wok

Le cadre métallique à friction auquel les miroirs sont attachés concentre la lumière du soleil sur une rangée de poulets marbrés qui tournent sur eux-mêmes. En quelques minutes, la viande et la peau commencent à griller. Suthrat affirme que son invention peut générer jusqu’à 312 degrés Celsius, c’est pourquoi il porte toujours un masque de soudeur au lieu d’un chapeau de cuisinier, lorsqu’il l’utilise.

Le rôtissoire solaire de Sila est une vue inhabituelle qui a attiré quelques clients curieux désireux de goûter le poulet cuit au soleil de Sila. Il utilise cette méthode de cuisson durable depuis maintenant deux décennies et affirme que c’est beaucoup mieux que les méthodes traditionnelles de torréfaction. C’est pratiquement gratuit, fait cuire le poulet uniformément, et le meilleur de tous, c’est 100% propre.

L’université Phetchaburi Rajabhat a reconnu l’idée ingénieuse de Sila et lui a décerné un diplôme honoraire en sciences.

Source : Oddity Central

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *