Les chercheurs ont conçu une façon de recharger les smartphones avec la lumière ambiante

lumière ambiante

Les chercheurs de Dracula Technologies ont mis au point une méthode pour charger les téléphones cellulaires avec la lumière ambiante. Ils ont créé des cellules solaires minces et flexibles qui peuvent être imprimées dans n’importe quelle forme ou couleur à l’aide d’une imprimante à jet d’encre.

De nos jours, nous utilisons nos téléphones cellulaires pour bien plus que passer des appels. Les téléphones intelligents sont devenus des outils essentiels pour surveiller notre santé, interagir avec nos véhicules et pénétrer dans le monde de la réalité augmentée.

Mais ces fonctions étendues de téléphones intelligents nous ont amenés à trouver de nouvelles façons de recharger nos téléphones cellulaires. Récemment, certains ont tenté d’alimenter les téléphones intelligents par transmission sans fil ou en captant l’énergie cinétique des mouvements de l’utilisateur. Aujourd’hui, les chercheurs ont mis au point une méthode pour charger les téléphones cellulaires avec la lumière ambiante.

Les scientifiques de Dracula Technologies, une société française d’énergie solaire, ont développé la technologie “LAYER”, abréviation de “Light As Your Energetic Response”, qui désigne essentiellement des cellules solaires minces et flexibles pouvant être fabriquées à l’aide d’une imprimante à jet d’encre.

Ces feuilles pliables et économiques sont composées d’un plastique conducteur unique qui peut capter l’énergie de la lumière solaire et artificielle, ce qui rend cette technologie beaucoup plus polyvalente que bon nombre de ses prédécesseurs. LAYER peut être imprimée sur l’appareil électronique lui-même, ou une plus grande feuille peut être fixée à quelque chose qui pourrait capter plus de lumière, comme un sac à dos. Cet objet serait alors relié à l’appareil.

“Vous pouvez imaginer l’imprimer sur un t-shirt et l’utiliser pour charger votre téléphone”, a déclaré Sadok Ben Dkhil, un physicien des matériaux chez Dracula Technologies, dans une interview accordée à New Scientist.

Ces cellules solaires ne prennent qu’environ une heure à imprimer et peuvent être personnalisées en forme et en couleur, ou même transparentes. Bien que les scientifiques cherchent encore des moyens de raccourcir le temps qu’il faut aux cellules solaires pour recharger les téléphones cellulaires, ils sont confiants que la technologie est presque prête pour des applications réelles.

“Dans quelques mois, nous devrions pouvoir charger un smartphone”, a déclaré Ben Dkhil dans l’interview.

Source : TruthTheory

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *