eXp Realty : La société immobilière de plusieurs milliards en réalité virtuelle

eXp Realty, l’une des sociétés immobilières les plus florissantes et les plus prospères au monde, est devenue célèbre pour ne pas investir dans l’immobilier, optant plutôt pour des bureaux de réalité virtuelle qui permettent à ses agents et courtiers d’interagir et de socialiser depuis n’importe où dans le monde.

Glenn Sanford, fondateur et PDG d’eXp Realty, a fondé la société il y a dix ans, peu après l’effondrement du marché immobilier en 2007. Il n’avait pas les moyens d’acheter ou de louer des bureaux, et il s’est dit que se concentrer sur un système permettant à son équipe de travailler à distance aiderait l’entreprise à éviter un désastre, si une autre crise immobilière se produisait à l’avenir. eXp Realty s’est donc appuyé sur des services comme Google Docs et des tableurs, des solutions de gestion de projets comme Trello et l’application de communication Slack pour aider ses employés à travailler ensemble sans partager le même espace. Mais il y a trois ans, l’entreprise a porté ce système de collaboration à distance à un tout autre niveau, en construisant un campus complet avec des bureaux, des salles de réunion, des auditoriums, des salons et plus encore, en réalité virtuelle.

Surnommé “eXp World”, le campus de réalité virtuelle de l’entreprise est un logiciel que les employés peuvent télécharger sur leur ordinateur et auquel ils peuvent accéder de n’importe où dans le monde. Il a été développé par le développeur de jeux vidéo VirBELLA et ressemble beaucoup au célèbre monde en ligne Second Life, en ce sens que les invités entrent dans le monde comme avatars, se promènent sur le campus, entrent dans diverses installations virtuelles et interagissent les uns avec les autres. Alors que l’accent est mis sur le travail et le brainstorming, VirBELLA ajoute constamment des choses amusantes, comme la possibilité de faire des promenades sur un lac virtuel ou de prendre un verre au bar.

eXp Realty

Photo : eXp Realty/Facebook

Au début de 2018, eXp Realty comptait environ 6 500 courtiers, mais aujourd’hui, ce nombre est passé à plus de 12 000. Ils opèrent dans 300 marchés à travers les États-Unis et le Canada, et si cela n’était pas suffisant pour vous convaincre de son succès, l’entreprise a récemment été cotée sur le NASDAQ, avec une capitalisation boursière de plus d’un milliard de dollars le premier jour. Mais elle ne possède ou ne loue pas plus d’espace physique que ce qui est exigé par la loi.

Mis à part un petit local loué à Bellingham, Washington, qui sert de siège social mais qui n’est en fait qu’un espace de stockage rempli de classeurs, et quelques emplacements vides dans des endroits où les adresses physiques sont prescrites par la loi, eXp Realty n’existe que dans le monde virtuel. La véritable ironie, c’est que l’objectif de l’entreprise est d’aider les gens à acheter et à vendre des propriétés du monde réel, comme des maisons et des immeubles de bureaux.

Le campus virtuel est une grande partie de notre moteur de croissance. Si nous avions les contraintes des bureaux physiques, la croissance que nous avons connue ne serait tout simplement pas possible”, a déclaré Scott Petronis, directeur de la technologie d’eXp Realty, à Singularity Hub.

eXp Realty

Photo : eXp Realty/Facebook

Avoir un campus virtuel dans le monde virtuel plutôt que dans le monde réel a apparemment plusieurs avantages majeurs. eXp Realty peut embaucher n’importe quel talent, peu importe où il se trouve. Tant qu’ils disposent d’une connexion Internet, ils peuvent interagir avec leurs collègues et la direction de l’entreprise par le biais d’avatars.

“Nos employés peuvent collaborer et avoir l’impression d’être vraiment là ensemble. Ils peuvent vivre cette expérience comme s’ils étaient au bureau, debout devant un tableau blanc, et peuvent vraiment avoir ce qui ressemble presque à une conversation en face à face”, a dit M. Petronis.

eXp Realty

Photo : eXp Realty/Facebook

Ensuite, il y a la réduction des coûts. Pouvez-vous imaginer le coût des bureaux en briques et mortier pour plus de 12 000 personnes ? Une société de courtage a besoin de bureaux et d’espaces de formation pour ses employés, mais le coût de location de ces espaces essentiels dans le monde réel peut être paralysant pour une entreprise de courtage immobilier. Cependant, eXp Realty peut avoir tout et n’importe quel espace qu’ils veulent en demandant aux développeurs de VirBELLA d’écrire plus de code et de louer plus d’espace cloud.

“En général, pour qu’une entreprise de courtage prenne de l’expansion, il faut aller chercher un bureau, le remplir d’agents qui rapportent des revenus pour payer ce bureau, avant de pouvoir aller en construire un autre. C’est pourquoi vous ne voyez pas beaucoup de courtiers immobiliers nationaux, parce que le coût est incroyablement élevé”, a déclaré le directeur technique d’eXp Realty.

eXp Realty

Photo : eXp Realty/Facebook

De plus, chaque fois qu’ils décident d’apporter des changements au campus, comme la construction de nouvelles installations ou le remplacement du lac virtuel par un sentier de randonnée, ils n’ont pas besoin d’embaucher une entreprise de construction et d’attendre des mois pour que les chances se concrétisent. Tout n’est qu’à quelques clics de souris.

“Nous avons construit eXp Enterprise en pensant à l’agent entrepreneurial. Les agents peuvent accéder à leurs données quand ils le souhaitent et comme ils le souhaitent. eXp World offre une solution unique de technologie de cloud computing qui permet aux agents d’obtenir une assistance instantanée et en direct des services d’agents, des experts en technologie et en finance d’eXp, où qu’un agent ou une équipe se trouve”, a déclaré M. Petronis.

Je pense qu’il est juste de dire qu’eXp Realty a des années-lumière d’avance sur les autres sociétés immobilières, ainsi que sur la plupart des autres sociétés en général, et qu’elle offre un aperçu d’un avenir pas si lointain.

Source : Oddity Central

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *