La Nasa souhaite forer Mars pour savoir d’où provient l’eau

Mars-Men-eau

La Nasa veut mettre en place une équipe d’astro-biologistes et de scientifiques planétaires pour forer la surface de Mars afin de voir d’où proviennent les “volumes importants” d’eau et s’il y a des preuves de vie sur la planète.

Plus enquêtes sont nécessaires pour savoir d’où provient la mystérieuse eau en surface que la Nasa a annoncé avoir découverte sur Mars.

Lors d’une conférence de presse pour annoncer la révélation que la preuve d’eau qui s’écoule sur la surface de la planète rouge a été confirmée, on a demandé au chef du projet Mars de la Nasa, Michael Meyer, ce qu’il comptait faire ensuite avec l’eau.

Il a d’abord dit : “boire.”

Il a ajouté: “Nous ne savons pas d’où elle vient. Il pourrait y avoir une source importante à la surface. Nous avons besoin de trouver d’autres sources. Nous avons seulement regardé 3 à 5% de la surface à cette haute résolution.”

Luju Ojha, un des chercheurs du projet, a déclaré : “l’eau liquide pure serait très instable sur la surface de Mars”.

Mike-Meyer-mars-water

«Boire» – a répondu, Michael Meyer, chef de projet de Mars lorsqu’on lui a demandé quel  était l’avenir de l’eau

Le type d’eau qui a été trouvé est extrêmement salée, peut-être plus que les océans sur Terre.

La preuve récente de l’eau en surface a été trouvée en regardant les étranges stries sombres trouvées sur la surface dans certaines régions.

Alfred McEwan, investigateur principal de HiRise à l’université d’Arizona, a déclaré que des sondes spatiales sans pilote pourraient être envoyées sur Mars pour atterrir sur la surface et observer les stries plus en détail.

Il a dit : “À des latitudes plus élevées, nous pensons qu’il y en a plus sous la surface et qu’il pourrait y avoir un glacier d’eau douce – nous soupçonnons qu’ils existent”.

Jusqu’à présent, le Mars Curiosity Rover, la sonde spatiale qui explore la surface martienne a trouvé de l’eau sous la surface, mais les zones de stries sont pensées être inaccessibles pour ce dernier comme elles se trouvent sur des pentes raides.

John Grunsfeld, astronaute et administrateur associé de NASA’s Science Mission Directorate à Washington, a déclaré : “Nous avons trouvé des couches minces de sol humide, pas d’eau permanente, mais Mars a beaucoup de surface”.

Mars-Foot

Bond de géant : l’eau sur Mars pourrait rendre cette image réalité

Les astronautes auraient une meilleure chance d’avoir accès aux zones avec les signes d’eau qui ont été trouvés sur les pentes raides.

Dans cinq ans, le Mars Rover 2020 sera envoyé sur la planète pour faire plus de tests sur la surface et voir si il est sûr d’amener les gens là-bas.

Dr Grunsfeld a déclaré : «Bientôt, nous espérons envoyer des gens sur Mars, encore plus important, envoyer des astro-biologistes et des scientifiques planétaires pour explorer la question de la vie sur Mars”.

Jim Green, Nasa planetary science division director, a déclaré : «Nous voulons forer en profondeur sous la surface pour voir si il y a de la matière organique de composition carbonique qui pourrait avoir été créé par la vie. Mars 2020 est la prochaine grande étape pour collecter des échantillons et les ramener sur Terre pour voir si il y a des signes pour des conditions de vie sur Mars – ce qui est juste dans les cinq prochaines années”.

Mars-John

Dr John Grunsfeld lors de la conférence

On croit que la présence d’eau pourrait grandement améliorer les chances pour l’homme de se maintenir sur la planète rouge, si elle peut être traitée.

Il a été demandé si il peut être possible de cultiver des plantes sur la surface, quelque chose que l’équipe ne pourrait pas à cause des hautes altitudes.

Dr Green a dit : “Cela exigerait un peu plus d’ingénierie, mais nous pourrions construire des maisons vertes gonflables qui auraient une pression plus élevée et il y a beaucoup de dioxyde de carbone. Lorsque nous explorons, nous faisons des découvertes et essayons de répondre à des questions sur d’où nous venons, où nous allons et sommes-nous seuls ? Et sur notre planète d’origine, notre système solaire”.

Dr Grunsfeld a ajouté : «Nous sommes sur un voyage vers Mars et la science ouvre la voie. Chaque fois que nous apprenons quelque chose de plus, Mars devient plus intéressante et fournit un grand sens sur notre place dans l’univers et sur le système solaire”.

Source : Daily Express par Jon Austin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *