Un mathématicien de renom dit qu’il a résolu un problème de mathématiques vieux de 160 ans, d’une valeur de 1 million de dollars

L’un des mathématiciens les plus renommés du monde a montré comment il a résolu l’hypothèse de Riemann, vieille de 160 ans, lors d’une conférence lundi – et il recevra 1 million de dollars US si sa solution est confirmée.

Sir Michael Atiyah, qui a remporté les deux plus grands prix en mathématiques (la médaille Fields et Abel Prix) a pris la scène au Forum Heidelberg Laureate en Allemagne le lundi pour présenter son travail.

Pour résoudre l’hypothèse, vous devez trouver un moyen de prédire l’occurrence de chaque nombre premier, même si les nombres premiers ont historiquement été considérés comme distribués au hasard.

La solution d’Aityah devra être vérifiée par d’autres mathématiciens, puis publiée avant d’être pleinement acceptée et il peut réclamer le prix auprès du Clay Mathematics Institute of Cambridge.

L’hypothèse de Riemann est l’une des sept Millennium Prizes non résolus du CMI, d’une valeur de 1 million de dollars chacun pour la personne qui la résout.

Quelle est l’hypothèse de Riemann et comment Atiyah l’a-t-il résolue ?

L’hypothèse de Riemann a été posée pour la première fois par Bernhard Riemann en 1859.

Il tente de répondre à une vieille question sur les nombres premiers (nombres qui ne se divisent que par eux-mêmes et 1.) L’hypothèse indique que la distribution des nombres premiers n’est pas aléatoire, mais pourrait suivre un modèle décrit par une équation appelée la fonction zêta de Riemann.

10,000,000,000,000 de nombres premiers ont été vérifiés et sont conformes à l’équation, mais il n’y a aucune preuve que tous les nombres premiers suivent le modèle.

Ainsi, le prix d’un million de dollars US revient à quelqu’un qui peut prouver que l’équation s’applique à tous les nombres premiers. Et Atiyah, utilisant une “approche radicalement nouvelle” de l’hypothèse, selon son explication de sa solution, pense l’avoir fait.

Markus Pössel, astrophysicien à Heidelberg, en Allemagne, a twité en direct la conférence d’Atiyah et a aidé à clarifier le processus du mathématicien :

Atiyah a dit dans la conférence qu’il a utilisé le travail de John von Neumann et Friedrich Hirzebruch pour l’aider sur son chemin à résoudre le problème.

Le mathématicien Keith Devlin écrivait en 1998 : “Demandez à n’importe quel mathématicien professionnel quel est le problème ouvert le plus important dans tout le domaine, et vous êtes presque certain de recevoir la réponse ‘l’hypothèse de Riemann’.”

Atiyah a également servi comme président de la London Mathematical Society, la Royal Society, et la Royal Society of Edinburgh.

CMI a refusé de commenter lorsque Insider l’a contacté.

Cet article a été publié à l’origine par Business Insider.

Source : Science Alert – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *