La note de frais de 33 dollars de Buzz Aldrin pour son voyage sur la Lune

Buzz Aldrin a également révélé que l’équipage de la mission Apollo 11 a dû déclarer les roches lunaires et des échantillons de poussière qu’ils avaient collecté aux douanes américaines à leur arrivée.

Buzz Aldrin a revendiqué 33,31 dollars en frais de déplacement pour un voyage de Houston à la Lune et le retour sur Terre, selon un message Twitter par l’astronaute d’Apollo 11, qui est devenu le deuxième homme à marcher sur la surface lunaire en 1969.

Aldrin, agé aujourd’hui de 85 ans, a fait le premier alunissage en 1969 et a tweeté son “bon de voyage” officiel et les formulaires de douane pour la roche lunaire qu’il a rendu.

Le «bon de voyage» pour son expédition dans l’espace montre que Aldrin a revendiqué 33.31 dollars pour le trajet de Houston au Texas jusqu’à la Lune et le retour, a rapporté The Guardian.

Le bon décrit chaque détails des dispositions du voyage d’Aldrin, avec un «vaisseau spatial gouvernemental» a noté parmi les vaisseaux et les automobiles utilisés pendant le voyage.

Il est supposé que les dépenses revendiquées reflètent le trajet en voiture entre les aéroports avant le voyage.

Un autre tweet de Aldrin a montré que tous les astronautes de la mission Apollo 11 ont dû signer un formulaire de douane à leur retour sur Terre.

Le formulaire, en date du 24 juillet 1969, est signé par Neil Armstrong, qui était le premier homme sur la Lune; Aldrin, qui était le pilote du module lunaire d’Apollo 11, et Michael Collins.

Dans le formulaire, ils déclarent avoir ramené de la roche lunaire et des échantillons de poussière lunaire.

Selon le formulaire, aucun des astronautes n’a souffert de maladies ou toute autre condition à bord qui peut conduire à la propagation de la maladie.

Aldrin a également tweeté une photo des astronautes d’Apollo 11 en vêtements d’isolement biologiques, qu’ils portaient pour éviter que la poussière lunaire infecte les gens sur Terre.

Selon Aldrin, les chiffons utilisés pour essuyer la poussière lunaire ont été abandonnés dans l’océan.

Source : The Indian Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *