Une série de satellites sera lancée pour identifier les plus grands producteurs de gaz à effet de serre


La production de gaz à effet de serre comme le méthane est souvent sous-estimée. Ces satellites pourraient fournir des mesures plus précises.

satellites-effet-de-serre

Le changement climatique est réel. Les scientifiques de la NASA ont attribué le réchauffement climatique à l’expansion humaine de l’effet de serre.

Pour les non-initiés, l’effet de serre est un processus naturel qui réchauffe la surface de la Terre. Lorsque le Soleil atteint l’atmosphère terrestre, une partie de cette énergie est réfléchie vers l’espace, tandis que le reste est absorbé et réémis par les gaz à effet de serre.

Cependant, les humains ont exaspéré ce processus naturel en raison de nos activités, y compris la combustion de combustibles fossiles comme le charbon, le pétrole ainsi que le gaz naturel et le processus de défrichement des terres agricoles. Cela augmente les concentrations de gaz à effet de serre, ce qui contribue à son tour au réchauffement de la Terre.

Récemment, un nouveau groupe de satellites mis en orbite autour de notre planète a été créé pour suivre les plus grands producteurs de gaz à effet de serre.

À la poursuite du coupable des émissions

Aujourd’hui, les gaz à effet de serre comprennent des gaz comme le dioxyde de carbone, le méthane et l’oxyde nitreux. Avec la participation de plus d’une douzaine de gouvernements et d’entreprises, ces satellites seront en mesure de mesurer les gaz à effet de serre. L’objectif final est de trouver les pays, les industries, les entreprises et les installations qui contribuent le plus aux gaz à effet de serre et au changement climatique.

Pourquoi ? Selon Mark Brownstein, vice-président principal de l’Environmental Defense Fund, qui prévoit lancer son MethaneSAT en 2021, “les technologies spatiales nous permettent pour la première fois de mesurer rapidement et à moindre coût les gaz à effet de serre”.

“Souvent, le gouvernement et l’industrie ne sont pas pleinement conscients de l’ampleur des possibilités de réduction des émissions. Avec ces données, ils peuvent agir.”

La production de gaz à effet de serre comme le méthane est parfois sous-estimée par les gouvernements et les industries. De tels satellites seront en mesure d’identifier correctement les panaches individuels de méthane provenant des usines de traitement des eaux usées, des sites d’enfouissement et des installations pétrolières et gazières.

Encore à ses débuts

Pouvoir suivre et mesurer efficacement les gaz à effet de serre est un élément crucial de la lutte contre le réchauffement climatique. Le réchauffement climatique modifiera notre climat, changera la vie humaine et créera des habitats naturels plus hostiles. Pourtant, les données que nous recueillons sur les gaz à effet de serre peuvent parfois être inexactes en raison de distorsions.

Bien que ce programme satellite n’en soit qu’à ses débuts, il a le potentiel d’offrir des mesures plus précises ainsi que la possibilité de combiner des calculs au sol.

Lire aussi : Le côté sale des énergies renouvelables

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *