4 questions sur l’astéroïde « potentiellement dangereux » qui va passer à proximité de la Terre


Un astéroïde va passer à proximité de la Terre dans la nuit du 27 au 28 juin. Il est sur la liste des « objets potentiellement dangereux » de la Nasa — mais les risques sont en réalité très faibles.

L’astéroïde 2008 KV2 va passer à proximité de la Terre jeudi prochain. L’astre passera dans le voisinage de notre planète dans la nuit du 27 au 28 juin 2019, a repéré Live Science, comparant la longueur de l’objet à 3 terrains de football. D’où vient cet astéroïde ? À quelle distance se trouvera-t-il de la terre ? Reviendra-t-il nous voir prochainement ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le passage de 2008 KV2.

À quelle distance de la Terre l’astéroïde va-t-il passer ?

L’astéroïde 2008 KV2 devrait passer à une distance d’environ 6,7 millions de kilomètres (ou environ 0,045 unité astronomique) de la Terre, note le Jet Propulsion Laboratory dans sa base de données sur les petits corps du système solaire. Pour se représenter cette distance, on peut la comparer à celle qui nous sépare de la Lune : notre satellite se trouve à 384 400 kilomètres. La distance entre 2008 KV2 et la Terre sera plus de 17 fois plus importante.

L’objet devrait être au plus proche de la Terre à minuit et une minute, dans la nuit du 27 au 28 juin (à 22h01 le 27 juin, en temps universel coordonné ou UTC). Comme le note le Jet Propulsion Laboratory dans sa base de données, cet horaire reste « à déterminer » (il existe une incertitude d’une minute). L’astéroïde devrait passer à une vitesse d’environ 40 900 km/h (environ 11,36 km/s).

L’astéroïde 2008 KV2 à proximité de la Terre le 27 juin. // Source : Capture d’écran JPL Small-Body Database Browser

Que sait-on de cet astéroïde ?

L’objet a été observé pour la première fois le 28 mai 2008. C’est un astéroïde Aton. Il est géocroiseur, ce qui signifie qu’il se déplace à proximité de notre planète. Son orbite croise celle de la Terre. Il lui faut 286 jours pour faire une révolution autour du Soleil. 2008 KV2 s’est déjà approché de la Terre le 11 décembre dernier, plus loin que ce qui est prévu le 27 juin (0,047 unité astronomique contre 0,045 ce 27 juin). Il fait certainement entre 150 et 330 mètres de diamètre.

La Nasa considère cet astéroïde comme un « objet potentiellement dangereux » car son orbite peut l’amener à s’approcher de la Terre. Les objets présents dans cette liste ont une distance minimale à l’orbite terrestre inférieure à 0,05 unité astronomique (ou environ 19 fois la distance entre la Terre et la Lune). La liste regroupe également des objets dont le diamètre est d’au moins 150 mètres.

Repassera-t-il près de nous ?

La prochaine fois que 2008 KV2 reviendra dans notre voisinage, nous serons le 1er avril 2022. L’astéroïde passera alors à 0,095 unité astronomique de la Terre, soit environ 14 millions de kilomètres de distance. Le 23 octobre 2022, une autre approche est prévue : cette fois, l’astéroïde se trouvera à 0,48 unité astronomique de la Terre, soit environ 71 millions de kilomètres. Plus largement, le Jet Propulsion Laboratory prévoie de nombreux passages de l’astéroïde à proximité de la terre jusqu’en 2199.

Un astéroïde dans le voisinage de la Terre. // Source : Max Pixel/CC0 Domaine public

D’autres astéroïdes menacent-ils la Terre ?

« Aucun astéroïde connu ne pose un risque significatif d’impact avec la Terre au cours des 100 prochaines années », assure la Nasa. Le risque d’impact le plus élevé estimé à ce jour concerne un astéroïde Apollon baptisé 2009 FD, qui a moins de 0,2 % de chances d’entrer en collision avec la Terre en 2185.

Un autre astéroïde, 2006 QV89, a quant à lui 1 chance sur 7 299 de heurter la Terre le 9 septembre 2019. Il fait partie d’une liste de l’ESA, la « Risk List » : elle répertorie tous les objets qui n’ont pas une chance égale à zéro de heurter la Terre. Ils peuvent avoir une chance infime de le faire, comme c’est le cas de 2006 QV89 (le risque de heurter la Terre est dessous de 0,02 %).

L’Agence spatiale européenne tient à jour une autre liste, la « Priority List ». Elle classe les objets célestes qui doivent être observés (d’une priorité qui va d’urgente à faible). Si l’un des membres de cette liste venait à s’approcher un peu trop de la Terre, il serait déjà un peu plus légitime de s’inquiéter.

Lire aussi : Le patron de la NASA prédit un impact d’astéroïde significatif au cours de notre vie

Source : Numerama par Nelly Lesage


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *