Des symboles vieux de 20 000 ans identifiés comme des calendriers cosmiques


D’anciens symboles enregistrés par des personnes il y a environ 20 000 ans se sont révélés faire partie d’un ancien calendrier cosmique et être des exemples de systèmes de proto-écriture.

Des chercheurs ont récemment réussi à déchiffrer des symboles vieux de 20 000 ans révélant des calendriers cosmiques complexes. La signification d’anciens symboles découverts dans des grottes habitées pendant la dernière période glaciaire s’est révélée être l’une des plus anciennes formes d’écriture, datant d’au moins 14 000 ans.

Les chasseurs-cueilleurs de l’ère glaciaire utilisaient des marques telles que des lignes et des points, combinées à des dessins de leurs proies animales, pour enregistrer et partager des informations sophistiquées sur le comportement des animaux, il y a au moins 20 000 ans.

Les calendriers cosmiques

Bien que les archéologues aient eu connaissance de ces symboles depuis des années et que les marques aient été étudiées par le passé, les experts n’ont pas réussi à comprendre le message que les anciens essayaient de transmettre. Toutefois, en utilisant les cycles de naissance équivalents des animaux d’aujourd’hui comme point de référence, l’équipe a déterminé que le nombre de marques associées aux animaux de l’ère glaciaire correspondait à un enregistrement, par mois lunaire, du moment de leur accouplement. L’art rupestre est impressionnant non seulement pour sa valeur artistique mais aussi pour le message qu’il véhicule. Les scientifiques déterminent qu’un symbole ayant la forme de la lettre “Y”, formé en traçant une ligne divergente vers une autre, signifiait donner naissance.

L’étude démontre également que ces séquences enregistrent les saisons d’accouplement et de mise bas. Les experts ont également constaté une corrélation statistiquement significative entre le nombre de marques, la position du signe “Y” et le mois où les animaux modernes s’accouplent et mettent bas, respectivement.

Proto-écriture

Les symboles anciens ont été découverts dans plus de six cents grottes sur le continent européen. Ces symboles enregistrent des informations sous forme numérique et font référence au calendrier plutôt qu’à une forme de langage. Par conséquent, nous ne pouvons pas appeler ces marques un système d’écriture au sens pictographique du terme. Les scientifiques considèrent plutôt les symboles des grottes comme une forme de système de proto-écriture. Ce système est antérieur aux systèmes similaires qui auraient vu le jour au cours du néolithique proche-oriental. Il est intéressant de noter que l’étude ne se contente pas de décoder les informations “écrites” par les peuples anciens il y a des dizaines de milliers d’années, mais elle démontre également que ces premiers peuples ont été les premiers à utiliser des calendriers systématiques et des marques pour enregistrer des informations sur les événements importants du calendrier.

Lire aussi : Une sécheresse massive met à jour des symboles mystérieux dans les lits de lacs

Source : Curiosmos – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *