SpaceX dévoile la nouvelle date de lancement de Starship


Cette fois sera-t-elle enfin la bonne ?

© SpaceX

  • SpaceX devait faire décoller le Starship, la plus grande fusée du monde, ce lundi 17 avril, mais le vol a été reporté à cause d’un problème technique.
  • La nouvelle date de lancement est prévue pour jeudi 20 avril, entre 15h28 et 16h30 heure de Paris.
  • Le Starship est un véhicule spatial réutilisable qui vise à transporter des humains et des cargaisons vers la Lune, Mars et au-delà.

Si vous avez, comme nous, suivi en direct l’événement vous savez que le premier vol d’essai du Starship devait intialement avoir lieu ce lundi 17 avril, depuis le site de Boca Chica au Texas. Pourtant à moins de 10 minutes du décollage, la mission a été annulée à cause d’un problème de pressurisation du carburant dans le booster Super Heavy – une valve serait restée bloquée, complètement gelée par le gaz liquéfié.

Une valve de pressurisation semble s’être gelée, donc à moins qu’elle se mette bientôt à fonctionner, il n’y aura pas de lancement aujourd’hui

Lancement de Starship reporté au jeudi 20 avril

SpaceX a donc annoncé une toute nouvelle date de lancement sous réserve de pouvoir résoudre le problème dans les temps. La nouvelle fenêtre de tir est donc fixée au jeudi 20 avril, entre 15 h 28 et 16 h 30, heure de Paris.

« Les équipes travaillent pour faire en sorte que jeudi 20 avril soit le premier vol de test d’une fusée complètement assemblée Starhip et Super Heavy »

Le Starship est un véhicule spatial réutilisable de 120 mètres de haut. Il peut emporter plus de 100 tonnes de charge utile en orbite et est composé de deux étages : le Super Heavy, un booster qui assure la propulsion au décollage, et le Starship proprement dit, qui abrite la cabine pressurisée et le compartiment cargo.

Jusqu’à présent, SpaceX n’avait effectué que des vols suborbitaux avec des prototypes du Starship, qui ont atteint une altitude maximale de 12 kilomètres avant de revenir se poser sur Terre. Mais il faut désormais démontrer la capacité de ce nouveau lanceur à atteindre l’orbite.

Lors de son vol inaugural, le Starship devra atteindre une vitesse de 28 000 km/h et une altitude de 200 kilomètres, avant de se séparer du Super Heavy. Le booster, réutilisable comme le Starship, rerentrera ensuite dans l’atmosphère avant d’atterrir sur une barge en mer.

De son côté le Starhip devrait rester en orbite avant de retourner lui aussi sur Terre. Si tout se passe bien, l’atterissage du Starship aura lieu au large de l’île de Kauiai dans l’archipel de Hawaï. L’enjeu est majeur pour la société d’Elon Musk. En effet, c’est bien une version du Starhip qui a été retenue – sur plans – par la Nasa pour alunir dans le cadre des missions Artemis.

SpaceX compte par ailleurs réaliser une première mission privée autour de la Lune dès 2023 avec à son bord le milliardaire japonais Yusaku Maezawa et un groupe d’artistes. Les premiers vols de Starship pour le compte de la Nasa pourraient quant à eux avoir lieu dès 2024.

Au-delà, le véhicule est aussi un enjeu majeur pour la constellation de satellites Starlink : la firme souhaite lancer en masse la version 2 de ses satellites – nettement plus performants, mais aussi bien plus imposants.

Lire aussi : SpaceX partage une animation époustouflante du vaisseau Starship en route vers Mars

Source : Presse-citron

Découvrez plusieurs points sur l’autonomie et le survivalisme, utiles par les temps qui courent :

Cliquez ici pour découvrir « Les 7 tactiques du survivant » !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *