Un astéroïde d’une valeur de 5000 milliards d’euros a survolé la Terre

Par Florian Colas,

Un astéroïde chargé de platine a « frôlé » la Terre hier soir

Les astéroïdes, vus de l’extérieur, ressemblent à de gros cailloux qui se baladent dans l’espace. Mais il ne faut pas juger un livre à sa couverture. Sous la surface de certains astéroïdes se trouve un trésor d’un type de minéral, appelé platine, qui est rare sur Terre mais extrêmement lucratif: 1.000 centimètres cubes de platine ont une valeur de près de 1 millions de dollars (924.000€). Et les astéroïdes disposent de beaucoup plus que cela.

L’un de ces astéroïdes chargé de platine a survolé la Terre, ce dimanche 19 Juillet. Appelé l’astéroïde 2011 UW-158, il contiendrait une valeur de platine estimée à 5000 milliards d’euros.

Bien que l’exploitation minière d’astéroïdes est un objectif à moyen terme dans l’exploration de l’espace, nous ne disposons pas de la technologie nécessaire actuellement pour en exploiter un. Qui plus est, même à son point le plus proche, l’astéroïde est passé à 2,4 millions de km de la Terre, ce qui est environ six fois plus loin que la Lune.

D’une taille d’environ 457 mètres de large, repérer cet astéroïde était comme essayer de voir un objet un peu plus grand qu’un centième de centimètre de large à 1,5 km de distance. Il était impossible de le voir à l’œil nu. Heureusement, l’observatoire en ligne, Slooh, avec l’aide de son armée de télescopes dans les îles Canaries a repéré l’astéroïde lors de son survol, et a diffusé les images en ligne.

« C’est toujours amusant quand un astéroïde passe notre monde », a déclaré Eric Berman, qui a animé l’événement en direct sur Slooh. « Ce qui rend cela insolite est la grande quantité de platine que l’on pense être contenue dans le corps de ce visiteur de l’espace. Peut-il être exploité un jour, peut-être pas trop loin dans l’avenir? »

L’exploitation minière d’astéroïde pourrait être un business extrêmement utile pour les agences comme la NASA, qui espère capturer un astéroïde et le mettre en orbite autour de la Lune assez tôt pour permettre aux futurs astronautes de recueillir des échantillons dès 2025.

La NASA indique que les matériaux figés dans les astéroïdes pourraient « être utilisés dans le développement des structures spatiales et pour générer le carburant de fusée qui sera nécessaire pour explorer et coloniser notre système solaire dans le XXIe siècle ».

Source : Toolito

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *