Le Pentagone a accidentellement expédié de l’anthrax au Canada et en Australie en plus des États-Unis

pentagone-anthrax

Deux responsables de la défense ont confirmé aujourd’hui qu’en plus d’avoir envoyé accidentellement des échantillons d’anthrax à 28 installations publiques et privées à travers les États-Unis et la base de l’armée de la Corée du Sud, le Pentagone a également livré les spores mortelles à trois laboratoires au Canada. Les enquêtes sur les envois d’anthrax stimulées par la découverte récente des spores ont montré que l’armée américaine a également envoyé des échantillons vers l’Australie en 2008, ce qui signifie que le Pentagone est suspecté d’avoir envoyé de l’anthrax dans trois pays, 12 États américains et le District de Columbia.

L’anthrax, qui a été envoyé à partir d’un laboratoire militaire à Dugway Proving Ground dans l’Utah, était censé avoir été rendu inactif par le ministère de la Défense scientifiques avant d’être expédiés à des fins de recherches. Un haut responsable du ministère de la Défense a déclaré à USA Today que, jusqu’à présent, personne n’a été confirmé comme infecté par les échantillons, mais la BBC News rapporte qu’au moins quatre civils américains et 22 militaires de Osan la base aérienne de la Corée du Sud reçoivent un traitement préventif.

Dans un courriel envoyé vendredi et obtenu par USA Today, Daniel Sosin, directeur adjoint du Bureau de la CDC de la préparation de la santé publique et d’intervention, a suggéré que les méthodes de la base de Dugway pour rendre les spores d’anthrax inactifs n’étaient pas tout à fait efficaces. “Nous craignons que les procédures d’inactivation, lorsqu’elles sont suivies correctement, sont insuffisantes pour neutraliser toutes les spores,” dit Sosin, mais a noté que “le gouvernement américain développe une méthode à la sécurisation de ces échantillons ayant reçus une mauvaise utilisation.”

Source : The Verge par Rich McCormick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *