L’Université de l’Alaska de Fairbanks conclut que l’incendie n’a pas causé l’effondrement du bâtiment 7


Le 3 septembre, l’Université de l’Alaska de Fairbanks a publié une étude sur son analyse de l’effondrement des tours jumelles. Ils y ont découvert que l’effondrement de la troisième tour était “causé non pas par un incendie, mais plutôt par la défaillance quasi simultanée de chaque colonne de l’édifice”

.

bâtiment-7-rapport-effondrement

Le 11 septembre 2001, le World Trade Center Building 7 s’est effondré sur lui-même en chute libre, tombant de plus de 30 mètres en moins de 10 secondes. Après l’événement, le gouvernement de la ville de New York a nettoyé les débris avant qu’une enquête médico-légale complète puisse être effectuée.

Cette information et bien d’autres encore ont incité de nombreux membres des familles des victimes, des architectes, des ingénieurs et des gens ordinaires à être sceptiques à l’égard du récit officiel entourant le 11 septembre, selon lequel trois bâtiments sont tombés ce jour-là sous le seul effet des avions détournés par Al-Qaida.

Le rapport, dirigé par le Dr J. Leroy Hulsey et financé par Architects and Engineers for 9/11 Truth, est actuellement en version préliminaire jusqu’à la fin de la période de consultation publique qui s’achève le 1er novembre. Le rapport final devrait être publié avant la fin de l’année.

“La principale conclusion de notre étude est que l’incendie n’a pas causé l’effondrement du WTC 7 le 11 septembre, contrairement aux conclusions du NIST et des sociétés d’ingénierie privées qui ont étudié cet effondrement.” – Dr J. Leroy Hulsey

Les conclusions de cette étude de quatre ans, financée par le groupe à but non lucratif Architects and Engineers for 9/11 Truth, contrastent totalement avec celles du National Institute of Standards and Technology (NIST), l’organisme financé par le gouvernement responsable de la conclusion officielle selon laquelle l’incendie provoqué par du carburéacteur était responsable de l’effondrement de chaque bâtiment du World Trade Center, y compris le bâtiment 7, qui n’a pas été touché par un avion.

Dans la récente étude, des modèles informatiques ont été créés pour simuler chaque scénario d’effondrement, y compris les conclusions du Dr J. Leroy Hulsey ainsi que celles du NIST.

Après analyse de chaque scénario, les auteurs de l’étude ont conclu que “l’effondrement du WTC 7 était une défaillance globale impliquant la défaillance quasi simultanée de toutes les colonnes du bâtiment et non un effondrement progressif impliquant la défaillance séquentielle de colonnes dans tout le bâtiment.”.

“Nous avons découvert que le NIST avait surestimé la rigidité du cadre extérieur en ne modélisant pas ses connexions… les mouvements thermiques globaux au niveau du support de la plaque de base A2001 près de la colonne 79 n’étaient pas suffisants pour déplacer la poutre A2001. – Dr J. Leroy Hulsey

Architects and Engineers for 9/11 Truth est une organisation qui représente plus de 3 000 architectes et ingénieurs certifiés qui remettent en question l’histoire officielle publiée par le NIST et la Maison-Blanche. L’organisation à but non lucratif a également produit d’autres études, dont “15 Years Later: One the Physics of High-Rise Building Collapses”, publié dans European Scientific Journal en 2016.

Des images de l’effondrement du bâtiment 7 le 11 septembre :

Au fur et à mesure que le temps passe, les gens semblent plus ouverts d’esprit à l’idée que le World Trade Center n’est peut-être pas tombé à cause d’un incendie, comme le suggère l’histoire officielle. Même Donald Trump a laissé entendre à un moment donné que les bâtiments avaient probablement été détruits par des explosifs.

“Comment un avion, même un 767 ou un 747 ou quoi que ce soit d’autre aurait-il pu passer à travers l’acier ? Je pense qu’ils n’avaient pas seulement un avion, mais aussi des bombes qui explosaient presque simultanément parce que je ne peux pas imaginer que quoi que ce soit puisse passer à travers ce mur… Je pense juste qu’il y avait un avion avec plus que du carburant.” – Donald Trump, 2001

Les événements tragiques du 11 septembre 2001 ont entraîné de nombreux changements à l’échelle mondiale, notamment la guerre contre le terrorisme, la TSA, le Patriot Act et d’autres, qui ont tous été introduits après les attentats. Peu importe la cause de l’effondrement, les gens méritent de connaître la vérité sur cet événement qui a tué des milliers de personnes et changé notre gouvernement à jamais.

D’après cette analyse, la question est encore très en suspens.

“Malgré la simulation d’un certain nombre de scénarios hypothétiques, nous n’avons pu identifier aucune séquence progressive de défaillances qui aurait pu se produire le 11 septembre 2001 et causer un effondrement total du bâtiment, sans parler de l’effondrement en ligne droite observé avec environ 2,5 secondes de chute libre et un mouvement différentiel minimal de l’extérieur”. – Dr J. Leroy Hulsey

Lire aussi : Trump «pense» savoir qui se cache derrière les attentats du 11 septembre

Sources : Waking times, Reddit, YouTube, Architects & Engineers for 9/11 Truth – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *