Changement climatique : Une plante préhistorique refait surface au Royaume-Uni pour la première fois dans l’histoire de l’humanité


Les botanistes sont d’avis que l’île de Wight contient un palmier d’origine préhistorique qui a récemment produit des cônes des deux sexes.

plantes-préhistorique-palmiers

On pense que le changement climatique est la principale raison de la floraison et de l’épanouissement de cet arbre, qui était extrêmement répandu sur Terre il y a près de 250 millions d’années. L’arbre est situé dans les jardins botaniques de Ventnor.

L’une des raisons pour lesquelles le changement climatique affecte ce palmier est que les jardins ont une différence de température de près de 5 degrés avec le reste de l’Angleterre. C’est d’ailleurs le deuxième endroit le plus chaud du Royaume-Uni, derrière les Îles Scilly. Liz Walker du jardin susmentionné est très enthousiaste à l’idée de découvrir les différentes graines qui pourraient apparaître après le transfert du pollen.

Elle estime également que cela pourrait être considéré comme une preuve concluante de l’existence du changement climatique. Car cette plante n’avait aucune chance de pousser dans les régions tempérées du Royaume-Uni, et c’est la canicule des derniers mois qui a conduit à sa croissance.

L’autre nom connu de cette plante est le Cycas du Japon, scientifiquement appelé Cycas revoluta. Elle était répandue à l’époque jurassique et se trouvait dans les falaises abruptes de calcaire, qui ont donné naissance au Royaume-Uni. La période jurassique a eu une grande quantité de CO2 dans son atmosphère qui a conduit à l’épanouissement de la plante. Est-il possible que les émissions de carbone aient augmenté à ce point pour faciliter la croissance de ces plantes une fois de plus ?

Le conservateur des Jardins, Chris Kidd, a dit à CNN que les Cycas avaient été cultivés pour expérimenter, ce qui n’avait jamais été fait il y a une décennie et demie. Alors que ce cône était extrêmement répandu avant l’évolution qui a fait fleurir les plantes, il est maintenant simplement utilisé comme ornement dans les maisons britanniques.

Kidd mentionne qu’il y a 15 ans, le Cycas du Japon a non seulement survécu au rude hiver anglais, mais il a aussi réussi à obtenir des feuilles. Il y a une demi-décennie, un Cycas du Japon de nature masculine a produit quelque chose de semblable à un cône, ce qui n’était pas prévu. Et récemment, dans une tournure encore plus surprenante des événements, les deux sexes ont produit des cônes.

Il y a eu la présence de Cycas préhistoriques fossilisés près des Cycas en cours de reproduction. Pourtant, en raison de la distance considérable qui les sépare, les biologistes et les scientifiques doivent transférer manuellement leur pollen d’un endroit à l’autre.

Lire aussi : Cinq nouvelles îles ont été découvertes en Russie – et c’est en fait inquiétant

Source : TruthTheory – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *