Certaines des vidéos sexuelles de Benjamin Griveaux filmées à son ministère, aurait confié de Taddeo


Lors de son audition Alexandra de Taddeo – qui a affirmé avoir eu une relation sexuelle avec Benjamin Griveaux – a dit avoir reçu «beaucoup» de vidéos à caractère sexuel de sa part. Certaines auraient d’ailleurs été filmées à son bureau du ministère.

Griveaux

On en sait plus sur l’audition d’Alexandra de Taddeo, la compagne de Piotr Pavlenski et destinataire des vidéos privées de Benjamin Griveaux. Placée en garde à vue pendant 48 heures le 17 février, l’étudiante de 29 ans s’est notamment livrée sur la nature des vidéos envoyées par l’ancien candidat LREM à la mairie de Paris, rapporte BFM TV. Selon elle, les deux vidéos diffusées publiquement par Piotr Pavlenski datent de juin 2018 et août 2018, quand Benjamin Griveaux était en vacances dans le Var. Deux autres vidéos, qui n’ont pas été publiées sur le site Pornopolitique, ont été filmées «à son bureau du ministère et parfois à son domicile».

Alexandra de Taddeo a choisi de capturer ces quatre vidéos puis de les enregistrer sur son ordinateur personnel. Dans le but de les diffuser par la suite ? Non, affirme la jeune femme. «Je savais que si sa femme ou quelqu’un d’autre apprenait sa relation avec moi, il n’hésiterait pas à m’enfoncer et ne me défendrait pas, donc je voulais me préserver via ce biais», a-t-elle dit selon BFM TV. Piotr Pavlenski aurait subtilisé ces vidéos sur l’ordinateur de sa compagne.

Une relation sexuelle en mai 2018

La compagne de Piotr Pavlenski est revenue sur sa rencontre avec l’ancien porte-parole du gouvernement. Elle affirme avoir d’abord suivi l’homme politique sur Instagram, avant que celui-ci ne la contacte via Facebook. Ils échangent alors sur des sujets comme l’«humour» ou la «politique», mais rien de sexuel, selon l’étudiante.

BFM TV rapporte qu’une rencontre physique entre les deux protagonistes aurait eu lieu en mai 2018, un «samedi après-midi» au domicile parisien d’Alexandra de Taddeo. La jeune femme aurait confié aux enquêteurs avoir eu «une relation sexuelle consentie» avec Benjamin Griveaux. «Cette première rencontre ne m’a pas laissé une image positive de l’homme Griveaux et de l’homme en général», a confié Alexandra de Taddeo aux enquêteurs.

C’est après cette rencontre physique que les échanges entre de Taddeo et Griveaux deviennent plus intimes. Un «jeu», selon l’étudiante parisienne, qui a ajouté avoir reçu «beaucoup de vidéos de lui à caractère sexuel» via une messagerie cryptée, dont celles publiées par Piotr Pavlenski.

Après la rencontre entre Alexandra de Taddeo et Piotr Pavlenski en janvier 2019, les échanges avec Benjamin Griveaux auraient pris fin, selon les déclarations de la jeune femme aux enquêteurs.

Selon BFM TV, celle-ci a également «dit avoir supprimé tous les fichiers sur son ordinateur et s’être débarrassée d’une clé USB qui contenait les vidéos en la jetant dans les toilettes d’un restaurant».

Le 18 février, Alexandra de Taddeo et Piotr Pavlenski ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire mardi dans l’affaire des vidéos intimes de Benjamin Griveaux. L’étudiante a ensuite été placée sous contrôle judiciaire et ne doit plus entrer en contact avec Piotr Pavlenski.

Lire aussi : Vidéos X de Griveaux : il y aurait encore cinq autres enregistrements

Source : RT France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *