Les Américains devraient se préparer à une “perturbation significative de leur vie” suite à la transmission de COVID-19, selon le CDC


Ce n’est qu’une question de temps avant que le COVID-19 – l’agent pathogène anciennement connu sous le nom de Coronavirus – commence à se répandre au sein des communautés américaines, ont déclaré mardi de hauts responsables de la santé américaine.

CDC

Avec plus de 80 000 personnes infectées dans le monde, la situation aux États-Unis “évolue et se développe rapidement”. Pour l’instant, le virus ne se propage pas dans les communautés américaines, mais les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) signalent au moins 14 cas confirmés, ce qui met en garde contre la poursuite probable de la transmission entre les personnes.

“La question n’est pas tant de savoir si cela va continuer, mais plutôt de savoir exactement quand cela va se produire et combien de personnes dans ce pays seront gravement malades”, a déclaré Nancy Messonnier, directrice du Centre national d’immunisation et de maladies respiratoires des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, lors d’un point de presse en ligne le 25 février.

Cela intervient après que l’Organisation mondiale de la santé a déclaré que le COVID-19 était une urgence de santé publique. La transmission du virus dans les communautés du monde entier apparaît sans sources d’exposition connues, ce qui incite les responsables de la santé à mettre en place de nouvelles stratégies adaptées aux conditions locales. Le virus a déjà provoqué des maladies entraînant la mort et une transmission soutenue de personne à personne – deux critères pour considérer qu’il s’agit d’une pandémie. Les experts de la santé affirment que la propagation mondiale du virus entraînerait la désignation d’une pandémie.

Une douzaine de cas liés à des voyages et deux cas de transmission de personne à personne ont été documentés aux États-Unis en date du 24 février. Les mesures d’atténuation et de prévention changent presque quotidiennement et les mesures de confinement ont été largement couronnées de succès, mais cela devient de plus en plus difficile à mesure que le virus continue de se propager. Pour lutter contre le virus, le CDC se tourne vers le rapport 2017 intitulé Community Mitigation Guidelines To Prevent Pandemic Influenza, qui fournit un cadre pour la stratégie actuelle visant à lutter contre une éventuelle pandémie de manière “agressive et proactive”.

M. Messonnier ajoute que la situation peut sembler “écrasante” et que les gens peuvent subir de graves perturbations dans leur vie quotidienne, mais que des mesures de protection doivent être envisagées dès maintenant. Actuellement, il n’existe ni vaccination ni médicament pour traiter l’agent pathogène et les experts recommandent au public de suivre des interventions non pharmaceutiques comme première étape de la protection. Cela inclut des quarantaines auto-imposées si vous ou quelqu’un que vous connaissez tombez malade, la limitation des contacts face à face dans les milieux communautaires et le nettoyage fréquent et minutieux des surfaces. Dans la mesure du possible, utilisez la téléprésence pour les visites chez le médecin, le travail et peut-être même les études.

“Il est temps que les entreprises, les hôpitaux, les communautés, les écoles et les gens ordinaires commencent eux aussi à se préparer”, a-t-elle déclaré, ajoutant que les mesures locales varieront en fonction des circonstances particulières de chaque communauté.

Carte mondiale des lieux où des cas de COVID-19 ont été confirmés à 11 h (heure de l’Est) le 25 février 2020. CDC

Lire aussi : Les scientifiques avertissent que nous devons nous préparer dès maintenant à la prochaine épidémie mondiale

Source : IFLScience – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *