Lyon : une explosion a fait plusieurs blessés légers, la piste du colis piégé privilégiée


Une explosion est survenue à Lyon, à l’angle de la rue Victor-Hugo et de la rue Sala, selon la préfecture, faisant près d’une dizaine de blessés légers. Pour le parquet, la piste du colis piégé est privilégiée. Emmanuel Macron a évoqué «une attaque».

La préfecture du Rhône a annoncé qu’une explosion avait eu lieu à Lyon, le 24 mai, à l’angle de la rue Victor-Hugo et de la rue Sala. Un périmètre de sécurité a été mis en place. Pour le parquet, la piste du colis piégé est privilégiée. Selon une source policière citée par l’AFP, le colis contenait «des vis ou des boulons» et a été déposé devant une boulangerie à l’angle de deux rues proches de la place Bellecour.

La section antiterroriste du parquet de Paris se saisit de l’enquête.

Selon un premier bilan établi par la préfecture, l’explosion aurait fait huit blessés légers. Une source proche du dossier citée par l’AFP parle elle de 13 personnes touchées, dont 11 ont été hospitalisées. Toutes ne sont blessées que légèrement, dont une petite fille de huit ans, d’après le maire du 2e arrondissement, Denis Broliquier.

Le préfet et le procureur de la République se sont rendus sur les lieux. Une équipe de démineurs s’est également rendue sur place, selon le quotidien régional Le Progrès.

Lors de son interview en direct avec Hugo Travers et sa chaîne YouTube Hugo Décrypte, le président Emmanuel Macron a parlé d’une «attaque à Lyon». «Il y a eu une attaque à Lyon […] il ne m’appartient pas d’en faire le bilan, mais a priori, aujourd’hui, à ce stade, il n’y a pas de victime. Il y a des blessés, donc je veux avoir évidemment une pensée pour les blessés, leurs familles», a déclaré sans autre précision, le chef de l’Etat.

D’après des informations de BFM TV, un homme est arrivé à vélo vers 17h30, a déposé une valise, qui a ensuite explosé, devant la boulangerie. L’homme, qui aurait entre 30 et 35 ans, serait désormais recherché par les forces de l’ordre. La police a invité les Lyonnais à éviter le secteur.

Plusieurs médias, dont Franceinfo, ont relayé une photo du suspect, issue des caméras de surveillance.

Dans la soirée du 24 mai, la police a lancé un appel à témoins sur Twitter, accompagnée de la même photo du suspect.Il est décrit comme un homme «porteur d’un haut sombre à manches longues, d’un bermuda clair et pouvant circuler avec un vélo».

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner est arrivé sur les lieux de l’explosion peu avant 22h.

Lire aussi : Criminalité : quand s’accroît le chaos-Castaner

Source : RT France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *