Patrice Quarteron apporte son soutien à Zineb El Rhazoui et tacle Booba


Dans une vidéo sur Instagram, Patrice Quarteron s’en est directement pris à Booba qui avait appelé à «pourrir la vie» de Zineb El Rhazoui. La journaliste avait cautionné l’utilisation de balles réelles contre les «racailles» lors de guet-apens.

L’ancien combattant de kick-boxing Patrice Quarteron est entré le 7 novembre dans le débat concernant les propos de Zineb El Rhazoui. Depuis le 6 novembre, une polémique est effectivement née autour de propos controversés de la journaliste sur C News. Celle-ci avait dénoncé des individus, qualifiés de «racailles», ayant tendu un guet-apens aux forces de l’ordre à Mantes-la-Jolie le 24 octobre et s’était dite favorable à l’utilisation de balles réelles par la police contre ces «barbares» dans cette situation.

Le rappeur Booba avait répliqué sur Instagram en tenant des propos injurieux à l’encontre de cette ancienne journaliste de Charlie Hebdo. Il avait notamment encouragé à «pourrir» la vie de Zineb El Rhazoui et une de ses publications s’est accompagnée des mots-dièses «protectzeracaille», «niquetamèreparlecul» ou encore «gestapute», et des deux emoji : un drapeau noir et une tête de mort.

En défense de Zineb El Rhazoui, Patrice Quarteron prévient Booba sur Instagram : «S’il arrive le moindre problème à cette jeune femme, je balance sur internet l’adresse de ta femme, de tes enfants, de toute ta famille, de ton père, de ta mère […] Je te promets devant dieu.»

Connu pour ses interventions ciblées et polémiques dans le débat public, Patrice Quarteron insulte également Booba de «baltringue», et lui «promet de lui faire la misère» s’il s’en prenait à l’écrivain.

Lire aussi : Patrice Quarteron : “Aujourd’hui si je veux être aimé, il suffit que j’insulte les juifs, que je dise que c’est la faute des blancs, que je dise que la police elle nous fait chier… Je deviens populaire”

Source : RT France


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *