Le videur d’une discothèque a peut-être découvert une ville romaine

ville-romaine-découverte

Le videur d’une discothèque a abasourdi les archéologues après avoir déterré des fragments d’une ville romaine perdue depuis longtemps.

Le père de trois enfants, Anthony Thomas, âgé de 45 ans, a trouvé plus de 100 objets romains qui datent de presque 2000 ans.

Les experts ont l’intention d’étudier le champ où il a fait la découverte, qui pourrait devenir un site d’importance internationale.

Le videur a trouvé une pièce de monnaie en argent qui date de 78 après J.C. et a depuis trouvé d’autres pièces de monnaie, de la poterie, des broches, des tuiles, des perles et quelques autres artefacts.

Poteries romaines

Poteries romaines

La découverte des morceaux de poteries a poussé Anthony à rechercher une ville ou un village

La découverte des morceaux de poteries a poussé Anthony à rechercher une ville ou un village

Anthony a déclaré : “En fin de compte, nous avons travaillé et trouvé plus de 100 pièces de vestiges romains sur le terrain. Je pensais toujours, il doit y avoir un bâtiment romain, donc j’ai continué à chercher. J’ai commencé à creuser des trous pour voir ce que je pourrais trouver, et à environ un mètre de profondeur, j’ai trouvé les sommets des murs qui, je crois, font partie d’une ville romaine”.

Historien amateur : Anthony est aux anges avec sa découverte

Historien amateur : Anthony est aux anges avec sa découverte

«Je suis vraiment excité par tout ça. J’ai toujours eu l’habitude de plaisanter en disant que je ne vais pas arrêter jusqu’à ce que je trouve une ville romaine. Maintenant c’est chose faite.”

L’historien amateur Anthony a commencé sa chasse aux trésors romains après avoir remarqué des «marques rectangulaires de cultures” inhabituelles tout en étudiant les photographies aériennes du champ près de sa ville natale de Merthyr Tydfil, South Wales.

Photo aérienne du champs, qui a servi pour les recherches d'Anthony

Photo aérienne du champ, qui a servi pour les recherches d’Anthony

scan-champ-ville

En utilisant un filtre il a pu remarqué où les murs pourraient être

Les Romains sont arrivés au pays de Galles autour de 50 après J.C. et ont construit un réseau de forts reliés par des routes.

Une route nord-sud dans la région de Merthyr reliait la côte du pays de Galles du Sud avec le centre du pays de Galles avant que les légions romaines ne quittent la zone autour de 380 après J.C.

Le chef de l’association Glamorgan-Gwent Archaeological Trust, Richard Lewis, a déclaré : «Si ces marques de cultures se révèlent être romaine, alors ce serait une découverte d’importance internationale et récrirait l’histoire romaine et industrielle de Merthyr Tydfil”.

“Ce que nous savons à propos de Merthyr Tydfil provient en grande partie des enquêtes à la fin du 18ème siècle, puis au début et au milieu du 20e siècle – on ne sait pas grand chose. En 1786, les travailleurs du bâtiment Penydarren House pour le maître de forges Samuel Homfrey ont trouvé des briques romaines et des morceaux de mosaïque. Ce ne fut que bien plus tard, entre 1902 et 1904, lors de la construction d’un club d’athlétisme que les restes d’un grenier romain ont finalement indiqué qu’il y avait un fort romain.”

découverte-ville-rome

Anthony a creusé profondément pour faire les découvertes

Les archéologues veulent financer un projet communautaire et trouver des bénévoles pour aider à explorer le site et effectuer une enquête géophysique cet été.

L’emplacement du champ est gardé secret jusqu’à ce que les explorations soient terminées.

Source : Mirror.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *