Stonehenge a “d’abord été construit au Pays de Galles”, et ensuite traîné à Wiltshire 500 ans plus tard

Une nouvelle étude suggère que le monument a été construit à proximité du Pays de Galles et qu’il a été démantelé et déplacé quelques siècles plus tard en Angleterre.

Le site préhistorique, célèbre à travers le monde, peut effectivement être un “second-monument”, disent les experts.

Les archéologues savent depuis longtemps que les pierres bleues, qui établissent clairement la chronologie des travaux et montrent que ces pierres ont été retravaillées à leur arrivée sur le chantier, proviennent des collines Preseli dans le Pembrokeshire. Il est supposé qu’elles ont été transportées directement à Salisbury.

Cependant, une série de cavités ont été découvertes à Carn Goedog et Craig Rhos-y-felin qui correspondent aux pierres en forme et taille.

Il y avait aussi des pierres semblables qui ont été extraites et rejetées sur le site et ce qui semble être une aire de chargement.

Preseli_Hills-galles

Preseli Hills : Des pierres bleues ont été emmenées au site préhistorique

Cependant, des tests au radiocarbone sur du charbon de feux de camp et des coquilles de noisettes laissées par les travailleurs ont révélé qu’elles remontent à 3400 av. J.-C.

Mais les pierres ne sont pas arrivées dans le Wiltshire – à plus de 200 kilomètres – avant 2900 av. J.-C.

L’étude suggère que le monument a été construit à proximité du Pays de Galles et démantelé et déplacé quelques siècles plus tard en Angleterre.

Le professeur Mike Parker Pearson, directeur du projet et professeur de préhistoire à University College London (UCL), a déclaré que les découvertes étaient «étonnantes».

Il a dit : «Cela aurait pu prendre près de 500 ans pour amener ces pierres néolithiques à Stonehenge, mais c’est assez improbable à mon avis. Il est plus probable que les pierres ont été utilisées pour un monument local, quelque part près des carrières, qui a ensuite été démonté et traîné à Wiltshire”.

Il a ajouté que les gens pourraient alors penser que Stonehenge est plus âgé qu’on ne le pensait initialement, mais il ne partage pas ce point de vue.

galles-stonehenge

Rochers célèbres : Stonehenge peut avoir été traîné depuis le Pays de Galles

Il a déclaré à the Independent : “Nous pensons qu’il est plus probable qu’ils étaient en train de construire leur propre monument [au pays de Galles], quelque part près des carrières il y a le premier Stonehenge et ce que nous voyons est un monument de seconde main. Normalement, nous ne faisons pas beaucoup de découvertes fantastiques dans nos vies. Mais ceci est une”.

Parker Pearson mène le projet impliquant des spécialistes d’UCL et des universités de Manchester, Bournemouth et Southampton, parmi d’autres.

Les résultats ont été publiés aujourd’hui dans la revue Antiquity.

Le professeur Kate Welham, de l’université de Bournemouth, a déclaré que les ruines d’un monument démantelé étaient susceptibles de se trouver entre les deux carrières de mégalithes. “Nous avons mené des enquêtes géophysiques, des fouilles et une analyse photographique aérienne dans toute la région et nous pensons que nous avons l’endroit le plus probable. Les résultats sont très prometteurs. Nous pouvons trouver quelque chose de grand en 2016”.

Les affleurements gallois auraient pu être pratiques pour les commerçant de l’époque. Le site est maintenant pensé pour avoir été un monument d’unification conçu pour rassembler les gens de la Grande-Bretagne et a depuis longtemps été connu pour avoir une signification religieuse.

Source : Mirror.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *