Une chambre souterraine cachée a été trouvée dans le palais de l’empereur Néron


Le grand et vaste palais construit par l’empereur romain Néron il y a près de 2 000 ans a gardé un secret. En travaillant sur les restaurations, les archéologues ont trouvé une chambre secrète – une grande salle souterraine décorée de peintures murales représentant des créatures à la fois réelles et mythiques.

Dans les tons rouges et ocres, avec des traces de dorure, des centaures dansent sur les murs avec des représentations du dieu Pan aux pattes de chèvre, certains portant des instruments de musique. Des oiseaux et des créatures aquatiques, y compris des hippocampes, sont également représentés, ainsi qu’un guerrier armé d’un arc, d’un bouclier et d’une épée combattant une panthère, le tout encadré d’éléments végétaux et de figures arabesques.

Et la créature qui a donné son nom à la pièce – un “sphinx silencieux et solitaire” au-dessus de ce qui semble être un bétyle, une sorte de pierre sacrée.

Le sphinx. (Parco archeologico del Colosseo)

La salle dite Sphinx a été découverte tout à fait par hasard dans le cadre de la restauration en cours du palais, appelé la Domus Aurea, ou “Maison d’Or”.

Construit après le grand incendie de Rome qui ravagea la ville pendant neuf jours en 64 après J.-C., le palais était un bâtiment opulent composé de 300 pièces qui s’étendait sur les monts Palatin, Esquilin, Oppius et Cælius, couvrant plus de 300 acres.

Néron n’a pas été bien aimé de son vivant. Il était cruel et tyrannique avec ceux qui l’entouraient, tout en vivant de façon extravagante. Son palais ostentatoire était donc une sorte d’embarras pour ses successeurs après sa mort par suicide assisté en 68 de notre ère, après la révolte de son peuple.

Un centaure (à gauche) et Pan (à droite). (Parco archeologico del Colosseo)

Des efforts considérables ont été faits pour effacer toute trace de la Domus Aurea. Certaines parties ont été reconstruites – l’une de ces structures est le fameux Colisée – d’autres sont remplies de terre.

L’excavation et la restauration ont été un projet en cours du Parco archeologico del Colosseo – la section du mont Palatin vient d’être ouverte au public pour la toute première fois plus tôt cette année.

Les archéologues travaillaient dans une salle voisine de la section de la colline de l’Oppius quand ils ont trouvé la salle Sphinx.

(Parco archeologico del Colosseo)

Ils avaient monté l’échafaudage et allumé les lumières brillantes dont ils avaient besoin pour travailler – ce qui a inondé une ouverture dans le coin de la pièce, à travers laquelle “apparaissait toute la voûte en berceau d’une pièce entièrement décorée de fresques”, selon une déclaration du Parco archeologico del Colosseo.

Une grande partie de la pièce est encore remplie de saleté, recouvrant des parties des murs et très probablement des sections de peinture murale. Cependant, il n’est pas prévu de l’excaver pour le moment, car l’enlèvement de la saleté pourrait déstabiliser l’ensemble du complexe.

Mais, même sous les décombres, la pièce est un précieux instantané de l’époque de l’un des souverains les plus haïs de Rome.

“Dans l’obscurité pendant près de vingt siècles”, dit Alfonsina Russo, directrice du Parco, “la salle du sphinx… nous parle de l’atmosphère des années de la principauté de Néron.”

Lire aussi : La tombe élaborée d’un prince guerrier mise au jour près de Londres, voici ce qu’il y avait à l’intérieur

Source : ScienceAlert – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *