Des leaders religieux mangeront des champignons magiques au nom de la science

champignons magiques

L’université Johns Hopkins a recruté des prêtres, des rabbins et un bouddhiste pour tester la façon dont la médecine psychédélique affecte l’expérience religieuse.

Des chercheurs de l’université John Hopkins, à Baltimore, ont recruté des chefs religieux de nombreuses religions pour participer à une expérience dans laquelle ils ingéreront de la psilocybine, le composé actif trouvé dans les champignons psychédéliques.

Malgré de nombreuses organisations religieuses qui craignent l’utilisation de telles substances, l’équipe a convaincu les prêtres catholiques, orthodoxes et presbytériens, un bouddhiste zen et plusieurs rabbins à participer. Mais l’équipe doit encore convaincre un imam musulman ou un prêtre hindou.

Le but de l’expérience est de voir si l’utilisation de ces substances peut donner aux participants une plus grande confiance dans leurs capacités en tant que chefs religieux.

Le Dr William Richards, un psychologue de l’université Johns Hopkins, a déclaré : “Avec la psilocybine, ces expériences mystiques profondes sont assez courantes. Il semblait évident que ce pourrait être intéressant, sinon précieux, pour le clergé.”

Après le dépistage médical et psychologique, les participants ont reçu deux doses de psilocybine en deux séances distinctes, avec une interruption d’un mois entre chaque prise. Les chefs religieux étaient en compagnie de 2 guides, dans une salle de séjour, allongés sur un canapé. Pendant la durée de l’expérience, ils avaient les yeux bandés et écoutaient de la musique religieuse à l’aide de casques.

“Leur instruction est d’aller et de recueillir des expériences”, a déclaré Richards, lors de la London Breaking Convention en juillet de cette année. “Jusqu’à présent, tout le monde valorise incroyablement son expérience. Personne n’a été confus ou bouleversé ou regrette de le faire.”

Ce n’est pas la première fois que les chefs religieux ont utilisé des psychédéliques et / ou des substances censées induire des états altérés, d’autres études similaires ont été réalisées par le passé.

Source : TruthTheory


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *