Regardez une anguille électrique produire suffisamment d’énergie pour “éclairer” un arbre de Noël


Les visiteurs de l’aquarium du Tennessee ont la chance d’assister à un spectacle de lumières unique en son genre en cette période des Fêtes.

Miguel Wattson, le nom de l’anguille électrique dans l’aquarium, a “allumé” un arbre de Noël avec ses décharges bioélectriques.

L’exposition “Shocking around the Christmas Tree” présente un système spécial relié au réservoir de Miguel qui fait briller les brins lumineux d’un arbre voisin.

“Chaque fois que Miguel décharge de l’électricité, des capteurs dans l’eau délivrent la charge à un ensemble de haut-parleurs”, a déclaré Joey Turnipseed, le spécialiste de la production audiovisuelle de l’Aquarium, dans un communiqué. “Les haut-parleurs convertissent la décharge en son que vous entendez et en lumières clignotantes.”

Les lumières ne sont pas alimentées par Miguel Wattson. L’intensité de leur lueur correspond plutôt à la force de la puissance déchargée de Miguel, qui est ensuite captée par des capteurs dans le réservoir qui sont connectés à l’arbre de Noël, note l’aquarium sur sa page YouTube.

“Le clignotement rapide et faible des lumières est causé par les coups de basse tension constants qu’il émet lorsqu’il essaie de trouver de la nourriture”, a déclaré l’aquariophile Kimberly Hurt. “Les plus gros clignotements sont causés par les chocs de tension plus élevés qu’il émet quand il mange ou qu’il est excité.”

Malgré son nom, l’anguille électrique n’est pas du tout une véritable anguille, mais plutôt un poisson-couteau d’eau douce plus proche du poisson-chat et de la carpe que les autres anguilles. Ces poissons d’eau douce peuvent produire jusqu’à 860 volts d’électricité, la charge la plus élevée de tous les animaux connus, assez pour alimenter un réfrigérateur.

Electrophorus electricus se trouve dans les rivières lentes et sombres du nord de l’Amérique du Sud. Lorsque les rivières sont basses pendant la saison sèche, E. electricus est à risque de prédateurs qui chassent dans les eaux peu profondes. L’eau conduit l’électricité et transporte l’impulsion électrique, ce qui permet à l’animal de zapper les prédateurs potentiels avec leur mécanisme de défense astucieux. Lorsque cela ne fonctionne pas, une anguille électrique peut sauter hors de l’eau et glisser son corps contre un prédateur, ciblant directement son choc. À l’offensive, les anguilles électriques utilisent leur choc pour chasser. Les proies peuvent être difficiles à voir dans les eaux boueuses, de sorte que les poils sensibles au mouvement le long du corps du poisson – aussi connu sous le nom de système de ligne latérale – peuvent détecter les changements de pression dans l’eau environnante. Lorsque la proie est à proximité, l’anguille émet deux impulsions électriques rapides, appelées doublet, qui assomment et tuent ses victimes.

Les individus E. Electricus peuvent également communiquer entre eux en utilisant des décharges d’organes électriques à faible pulsation dont la fréquence varie entre les hommes et les femmes, ainsi que les individus.

Lire aussi : Un poisson effrayant avec un “visage humain” repéré en Chine

Source : IFLScience – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *