Un ancien manuscrit où Léonard de Vinci détaille le vol, la mécanique, l’optique et l’eau sur la Lune, disponible en téléchargement !

Léonard de Vinci

Pour la toute première fois, vous pouvez télécharger une copie d’un manuscrit ancien écrit par Léonard de Vinci où il explique de nombreuses découvertes, y compris des croquis de divers artefacts et où il détaille le vol, la mécanique, l’optique et même l’eau sur la Lune !

Il s’agit d’un manuscrit ancien que vous devez simplement télécharger.

Amusez-vous !

Une version complète en ligne de l’une des œuvres les plus importantes de Léonard de Vinci, le Codex Arundel, est actuellement disponible en téléchargement gratuit sur le site Web de la British Library.

C’est votre chance de posséder un manuscrit historique écrit par Léonard de Vinci.

Leonardo di Ser Piero da Vinci, ou plus connu sous le nom de Léonard de Vinci, était un polymathe de la Renaissance italienne : il était peintre, sculpteur, architecte, musicien, scientifique, mathématicien, ingénieur, inventeur, anatomiste, géologue, cartographe, botaniste et écrivain.

De Vinci est considéré comme l’un des esprits les plus brillants que le monde ait connus.

De Vinci était un homme avec une capacité intellectuelle très élevée, une gamme créative extraordinaire, et il savait comment les utiliser pour accomplir ce que personne avant lui ne pouvait.

Léonard était un homme qui a pu opérer dans plusieurs domaines différents avec succès, ce qui était très inhabituel, et qui l’est peut-être encore aujourd’hui.

Léonard de Vinci

Le travail de Léonard de Vinci, qui couvre une gamme étonnante de disciplines, influence encore la science, la technologie, la médecine, l’art et de nombreux autres domaines près d’un demi-millénaire après sa mort.

Maintenant, vous pouvez apporter à la maison (numériquement) une petite partie de son travail.

Le carnet de Léonard

«Il s’agit d’une collection sans ordre, tirée de nombreux articles, dans l’espoir de les organiser plus tard, chacun à sa place, selon les sujets dont ils traitent.» Léonard de Vinci (1452-1519) Léonard décrit comment, dans la maison de Piero di Braccio Martelli à Florence, en l’an 1508, il a commencé la collection de courts mémoires, notes et dessins qui composent maintenant le carnet de Léonardo dans la bibliothèque britannique. Le manuscrit, en italien, est écrit dans l’écriture miroir caractéristique de Léonard, gaucher et se déplaçant de droite à gauche. Le cahier n’était pas à l’origine un volume lié mais a été mis en place après la mort de Léonard à partir de différentes notes et écrits. Beaucoup de pages ont été écrites en 1508 ; d’autres viennent de différentes époques de la vie de Léonard, couvrant pratiquement toute sa carrière. La gamme de sujets (de la mécanique au vol des oiseaux) démontre la curiosité intellectuelle presque compulsive de Léonard concernant les questions scientifiques et techniques. – British Library Arundel MS 263.

Léonard de Vinci

La partie ci-dessus du texte de Léonard est particulièrement intéressante. Avec la mention “dessins et notes sur le reflet de la lumière de la Lune ff.103v-104”.

“Léonard était très intéressé par la transmission de la lumière d’un corps planétaire à l’autre, et en particulier dans les propriétés optiques de la Lune. Démontré ici, il croit que la Lune possède de l’eau et que ce sont les ondulations des vagues sur l’eau qui sont responsables de la nature de la lumière du soleil qui se reflète de la Lune à la Terre et de la Terre à la Lune. Le diagramme juste en dessous du centre gauche de la page montre que Léonard s’est engagé à la théorie selon laquelle le Soleil (sole), ainsi que la Lune (luna), tourne autour de la Terre (terra). En 20 ans, Copernic a complètement bousculé cette croyance.”

La version électronique du travail de Léonard a été publiée en 2007 par la British Library en collaboration avec Microsoft, mais la nouvelle version permet à un utilisateur de voir en détail les écrits de Léonard de Vinci et de “naviguer” dans le manuscrit comme s’il s’agissait d’un livre.

Le travail a été nommé d’après le comte anglais d’Arundel, qui l’a acquis en Espagne au milieu du XVIIe siècle.

Léonard de Vinci

Le manuscrit a été écrit par le génie florentin entre 1480 et 1518 et se compose de traités sur diverses disciplines telles que la mécanique, la géométrie et l’optique, ainsi que la recherche architecturale.

Il comprend également des croquis et des graphiques d’avions, de parachutes, de sous-marins et d’automobiles. C’est quelque à acquérir pour tout les amoureux d’Histoire.

La version en ligne (CLIQUEZ ICI) contient des commentaires explicatifs d’historiens qui aident les lecteurs à aborder la vie et les inventions du polymathe florentin comme jamais auparavant.

Ces notes ont été mentionnées par Léonard de Vinci comme une «collection désordonnée constituée de nombreuses pages».

Ce travail reflète ses idées et sa façon de penser.

Auparavant, de tels manuscrits n’étaient disponibles que pour les historiens, mais maintenant chacun a la capacité de déchiffrer depuis sont point de vue et de lire en détail le contenu des notes.

Le Codex Arundel occupe le deuxième rang parmi les œuvres de Léonard de Vinci, derrière les douze volumes du Codex Atlanticus.

Source : Ancient Code

3 Commentaires

  1. gilles

    Bonjour,
    Dommage le lien ne fonctionne pas
    impossible d’avoir le pdf.. :(

    Répondre
    1. ASR (Auteur de l'article)

      [admin : merci le lien est corrigé !]

      Répondre
      1. Gilles

        Merci beaucoup pour ce partage :)

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *