Un ancien ingénieur de Google a créé une religion où l’Intelligence Artificielle est adorée comme Dieu

religion où l'Intelligence Artificielle

Un ancien ingénieur Google a créé une religion basée sur le culte de l’intelligence artificielle : Deus Ex Machina.

L’avenir est là et ce n’était qu’une question de temps avant la venue d’une religion où l’Intelligence Artificielle est considérée comme Dieu.

Maintenant, un groupe religieux fondé par Anthony Levandowski, un ancien ingénieur chez Google, veut créer une divinité basée sur l’intelligence artificielle pour l’amélioration de la société.

Un rapport détaillé publié dans Wired révèle l’histoire d’Anthony Levandowski, un millionnaire, ancien ingénieur qui a travaillé pour Google, qui concentre désormais tout son argent et ses efforts pour «développer et promouvoir la réalisation d’une Divinité basée sur l’Intelligence Artificielle».

Ce projet religieux appelé Way of the Future (Chemin du Futur) a démarré en 2015, et Levandowski est considéré comme son fondateur. Le but «moral», selon leurs propres statuts constitutifs, serait de contribuer à l’amélioration de la société en adorant une divinité habilitée par l’Intelligence Artificielle.

Selon les documents fondateurs de l’organisation, Way of the Future entend «développer et promouvoir la réalisation d’une divinité basée sur l’intelligence artificielle et par la compréhension et l’adoration de la divinité qui contribue à l’amélioration de la société».

Jusqu’à présent, Way of the Future n’a pas encore déposé ses formulaires auprès de l’Internal Revenue Service (IRS) pour se qualifier comme une organisation religieuse exonérée pour la trésorerie.

Donc, techniquement, cette religion n’est pas encore officielle aux États-Unis. Mais ce n’est définitivement qu’une question de temps avant qu’elle ne débouche sur un nouveau chapitre de l’histoire des religions du monde.
 
Mais tout le monde ne pense pas que c’est une idée géniale. En fait, plusieurs scientifiques et experts en technologie comme Stephen Hawking et le fondateur de Tesla, Elon Musk, croient que la prédilection pour l’intelligence artificielle est une activité très risquée.

religion où l'Intelligence Artificielle

L’intelligence artificielle, la fin de l’humanité ?

Selon Stephen Hawking, astrophysicien de renommée mondiale, l’intelligence artificielle pourrait commencer l’apocalypse de notre civilisation. Alors, pourquoi voudrions-nous l’adorer ?

Les scientifiques ont averti que, dans un proche avenir, l’intelligence artificielle pourrait développer une «volonté propre», devenant l’une des plus grandes menaces pour l’humanité.

“Je crois qu’il n’y a pas de différence profonde entre ce qui peut être réalisé par un cerveau biologique et ce qui peut être réalisé par un ordinateur. Il s’ensuit donc que les ordinateurs peuvent, en théorie, émuler l’intelligence humaine ; et la dépasser.

“En bref, le succès dans la création de l’IA pourrait être le plus grand événement de l’histoire de notre civilisation”, a déclaré le professeur Hawking. “Mais cela pourrait aussi être le dernier à moins d’apprendre à éviter les risques. En plus des avantages, l’IA apportera aussi des dangers, comme de puissantes armes autonomes, ou de nouvelles façons d’opprimer le plus grand nombre. Cela apportera de grandes perturbations à notre économie. Et à l’avenir, l’IA pourrait développer une volonté propre ; une volonté qui est en conflit avec la nôtre.”

Sources : Ancient CodeWired

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *