Dans 200 ans, les humains riches seront des cyborgs, explique un professeur

cyborgs

Techniquement Incorrect: Un professeur israélien dit que la fusion de l’homme et de la machine sera «la plus grande évolution dans l’histoire de la biologie” en 4 milliards d’années. Techniquement Incorrect offre une vue légèrement tordue sur la technologie qui prend le dessus sur nos vies.

L’humanité est actuellement privilégiée de faire des choix.

Nous pouvons regarder tous les films et séries TV de science-fiction jamais réalisés et décider quel futur personnage nous aimerions être quand nous deviendrons des robots.

C’est un jeu charmant.

Cependant, un historien semble croire que nous serons partiellement en mesure de devenir les méchants dans “Doctor Who.”

Yuval Noah Harari de l’Université de Jérusalem pense que les humains choisiront de devenir des cyborgs. Comme le rapporte le Telegraph, il a offert une vision plutôt effrayante du progrès social.

Il a dit: «Je pense qu’il est probable que dans les 200 prochaines années, l’homo sapiens va se perfectionner dans une idée d’un être divin, par manipulation biologique, génie génétique ou par la création de cyborgs, une partie organique et une non-organique. ”

Je ne sais pas combien il serait amusant d’être Dieu. Tout ce pouvoir pourrait être à la fois écrasant et morne. Si vous savez toujours ce qui va se passer, la fascination de la vie perd son frisson d’anticipation.

Pourtant, Harari croit que nous sommes pareils avec nous-mêmes que nous le sommes avec nos iPhones: nous ne pouvons pas nous empêcher de nous améliorer.

“Même quand les humains obtiennent le plaisir et des accomplissements ça ne suffit pas. Ils veulent toujours plus,” a-t-il dit.

Harari parlait au Hay Festival au Royaume-Uni de son livre “Sapiens: Une brève histoire de l’humanité.”

Harari est fasciné par l’évolution humaine. Ce qui est un peu perturbant est qu’il a décrit que l’homme est en vue de devenir une machine comme étant «la plus grande évolution en biologie depuis l’apparition de la vie.”

Il a expliqué: “Rien n’a vraiment changé depuis 4 milliards d’années biologiquement parlant. Mais nous serons aussi différents des humains d’aujourd’hui que les chimpanzés le sont maintenant de nous “.

(Pour ceux d’un penchant plus créationniste, cela voudrait dire que rien n’a changé depuis les 6000 dernières années.)

Le professeur voit des humains qui effacent lentement le besoin de Dieu. Il a expliqué que des concepts tels que l’argent, les droits de l’homme et Dieu étaient “des fictions” créées dans le but de stopper l’effilochage de la société.

Cependant: «Ce que nous voyons au cours des derniers siècles sont des humains de plus en plus puissants qui n’ont plus besoin des béquilles des Dieux. Maintenant nous disons que nous n’avons pas besoin de Dieu, juste de la technologie. ”

Nous le disons en effet.

Dans une étude récente, 66% de la génération Y ne s’identifie à aucune religion. Néanmoins, ils se sont tous identifiés à l’iPhone ou à Android. (“Oui, j’ai inventé cette phrase de toute pièce, malgré le fait que je sais instinctivement que c’est vrai.)

Harari propose une autre tournure à notre avenir cyborg: seuls les riches auront l’argent nécessaire pour devenir des cyborgs.

C’est cette partie que je trouve particulièrement crédible. Je regarde autour du monde et m’aperçois que beaucoup d’entre ceux qui font de l’argent, sont des individus aux traits particuliers, a la diction et au comportement un peu froid qui me rappellent des êtres faits de métaux et de circuits.

Serait-ce vraiment un grand pas en avant pour ces magnats capitalistes d’aller sur ce chemin ?

Source : The Verge Par Chris Matyszczyk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *