La Chine dévoile deux présentateurs télé issus de l’intelligence artificielle

présentateurs

L’agence de presse chinoise Xinhua a dévoilé deux présentateurs télé issus de l’intelligence artificielle, ils sont très réalistes et peuvent “inlassablement” rapporter les nouvelles 24 heures sur 24, 365 jours par an, de partout dans le monde.

Nous savions que les robots et l’intelligence artificielle gagnaient du terrain sur nos emplois, mais je n’aurais jamais cru que les présentateurs télé seraient parmi les premiers à être remplacés. Cependant, si l’on en croit les deux présentateurs d’Amnesty International qui ont fait leurs débuts la semaine dernière lors de la Conférence mondiale annuelle sur l’Internet en Chine, l’avenir des présentateurs d’informations semble très sombre. Les nouveaux membres de l’équipe de radiodiffuseurs de Xinhua sont non seulement d’un réalisme troublant, mais ils peuvent aussi bouger la bouche pour faire correspondre l’audio, cligner des yeux, hocher la tête ou lever les sourcils. Mais leur qualité la plus importante est qu’ils peuvent travailler 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, à la fois sur le site web de l’agence et sur les plateformes de médias sociaux, ce qui permet de “réduire considérablement les coûts de production des actualités et d’améliorer leur efficacité”.

“Les présentateurs issus de l’intelligence artificielle sont officiellement devenus membres de l’équipe de l’agence de presse Xinhua”, a déclaré M. Xinhua au South China Morning Post. “Ils travailleront avec d’autres présentateurs pour vous apporter des informations fiables, actuelles et précises en chinois et en anglais.”

présentateurs

Les deux présentateurs d’actualités numériques ont été développés par Xinhua et le moteur de recherche chinois, Sogou, et s’appuieraient sur l’apprentissage automatique pour simuler la voix, les expressions faciales et de nombreux gestes des présentateurs humains. Tous deux s’inspirent de présentateurs d’actualités de la vie réelle, mais leurs voix sont les plus révélatrices du fait que celles qui viennent d’être présentées sont des copies numériques. Bien qu’ils soient meilleurs que la plupart des logiciels de synthèse vocale, ils semblent tout de même rigides et leurs pauses sont souvent contre nature.

“En tant que présentateur intelligent artificiellement en cours de développement, je sais qu’il y a beaucoup de choses à améliorer pour moi”, a déclaré le présentateur anglophone à la fin de son émission. “Je travaillerai sans relâche pour vous tenir au courant, car les textes seront tapés dans mon système sans interruption.”

Jusqu’à présent, la réponse à ce que Xinhua a appelé “les premiers présentateurs d’actualités de l’IA au monde” a été partagée. Alors que certains se sont déclarés impressionnés par les deux présentateurs, d’autres ont dit qu’ils tombaient dans la “vallée étrange”, où des avatars ou des objets ressemblant de près à des humains rendent le spectateur plus mal à l’aise que ceux qui semblent manifestement artificiels.

Noel Sharkey, professeur émérite d’intelligence artificielle et de robotique à l’Université de Sheffield, a déclaré à la BBC que la réalisation de Xinhua était un “bon premier effort” et que “nous allons le voir s’améliorer avec le temps”.

Michael Wooldridge, professeur à l’Université d’Oxford, a déclaré que les présentateurs avaient du mal à paraître réelles. “C’est assez difficile à regarder pendant plus de quelques minutes. C’est très plat, il n’y a pas de rythme ni accentuation”, dit-il.

Source : Oddity Central – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *