L’inventeur du web suggère une solution pour réparer Internet


Tim Berners-Lee est un papa inquiet qui aimerait bien réussir à arranger un peu les choses grâce à un « contrat du web ».

Tim Berners-Lee veut « panser les maux du web »

Il y a plusieurs façons de voir Internet aujourd’hui. Pour certains, il constitue un formidable terreau de nouvelles idées, de liberté et d’innovation. Pour d’autres, c’est un lieu qui sert à ramasser ce qui se trouve de pire dans le monde, c’est-à-dire rumeurs, fake news, détournement, usage illégal ou immoral de nos données…

Autant dire donc que le papa du World Wide Web, le Britannique Tim Berners-Lee est un peu inquiet. Mais il a dévoilé, mardi 5 mars, comment il voulait changer les choses, un peu comme on aiderait un adolescent turbulent. Surtout, comme tous les parents, il fait face à des problèmes auxquels il n’avait sans aucun doute pas pensé. Le réseau d’échange universel, Internet, a connu quelques… Évolutions majeures au cours de ces dernières années.

Le problème des fake news

Son idée est donc de créer un « contrat du web » qui aurait pour objectif de s’assurer de la véracité de l’information, tout en permettant aux utilisateurs de contrôler leurs données. Une plateforme de développement baptisée Solid a été conçue pour cet objectif.

Si le Web fête ses 30 ans ce mois-ci, Tim Berners-Lee est surtout conscient de la difficulté de faire face aux problèmes rencontrés sur Internet, notamment parce que c’est parfois difficile de cerner réellement qui sont les utilisateurs qui répandant les fausses informations.

On ne peut pas simplement interdire les fausses informations, c’est bien plus compliqué que cela.

C’est pour cela qu’il veut corriger les problèmes du web.

Avec le « Contrat pour le web », il s’agit d’enclencher une correction à mi-parcours [du web, NDLR], de changer de rythme, de revenir […] à la science, aux faits.

Pour y arriver, il espère amener les entreprises, les gouvernements et la société civile autour d’une même table. Un projet ambitieux.

Lire aussi : Le nouvel Internet de l’inventeur du World Wide Web permettrait de reprendre le pouvoir sur nos données

Source : Presse-citron


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *