Une intelligence artificielle capable de prédire les crimes

crimes-predict

La série télévisée Minority Report a débuté il y a quelques mois, elle met en scène un personnage doté de capacités extra-sensorielles afin d’arrêter les criminels… avant qu’ils ne commettent un crime, il s’agit bien évidemment de science-fiction, ou presque.  

La société Hitachi prépare un système permettant de prévoir les crimes avant qu’ils ne soient perpétrés. Il s’agit d’un système d’analyse prédictive qui s’appuie sur une intelligence artificielle et qui applique des techniques de machine learning sur une immense quantité de données. Les chercheurs Darrin Lipscomb et Mark Jules ont créé ce système dans leurs propres entreprises avant de le développer au sein d’Hitachi.

Ce système, appelé Visualization Predictive Crime Analytics supprime l’interprétation personnelle et ajoute une analyse plus objective de très nombreuses informations pour déduire le comportement des criminels à l’aide de machine learning. Le logiciel peut utiliser des données variées à partir de cartes de transport en commun, des détecteurs de tirs d’arme à feu, des rapports météorologiques, et plus. Plus étonnant, l’intelligence se sert d’informations recueillies sur les réseaux sociaux, qu’elles soient orales ou textuelles, sans que le vocabulaire n’ait une importance puisque la machine sera capable de comprendre les termes les plus familiers.

Le système peut actuellement spécifier les scènes de crime potentielles sur une zone de 200 mètres carrés, et il attribue les niveaux de menace par rapport à chaque situation.

soft-hitachi-crimes-predict

L’intérêt est immense pour les forces de police qui pourraient prévenir une grande partie des crimes et délits en intervenant avant qu’ils ne se produisent, l’inconvénient est malheureusement également immense : La machine devra recueillir et analyser les données de tous les individus, y compris ceux n’ayant jamais eu de problème avec la justice. Quid de la vie privée et de la présomption d’innocence ? Avant de s’intéresser à cette question, Hitachi cherche à frapper un grand coup en testant son produit dans quelques villes pour démontrer son efficacité.

Source : Quartz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *