Déjà vu, enchevêtrement quantique et la magie de la synchronicité

synchronicité

La synchronicité est un terme qui a été rendu populaire par le psychologue et mystique Carl Jung : la définition est quand deux ou plusieurs incidents apparemment indépendants se produisent et qui paraissent au premier coup être une une simple coïncidence, mais sur une inspection plus poussée, ils ont une sorte de relation les uns aux autres.

Déjà vu

Les codes de nombre sont assez fréquents, celui qui est le plus souvent rapporté est peut-être celui de voir 11:11, mais il va aussi beaucoup plus loin que de simples nombres. La synchronicité peut être un sentiment aussi, et selon vos croyances, la réincarnation pourrait très bien continuer d’une vie à l’autre, on peut l’appeler déjà vu, et bien qu’il n’y ait aucun moyen scientifique de prouver que le déjà vu est une régression de la vie passée, ce pourrait très bien être le cas.

Sentiment de savoir

Il y a aussi le sentiment de savoir que vous connaissez une nouvelle personne que vous venez juste de rencontrer, le sentiment de confort et de facilité qui accompagne souvent ces rencontres peuvent vous laisser le sentiment que vous l’avez rencontré avant. Cela pourrait être expliqué scientifiquement en utilisant l’enchevêtrement quantique, mais ce pourrait également être la régression d’une vie passée.

Enchevêtrement quantique

L’enchevêtrement quantique est quand 2 particules subatomique s’emmêlent en interagissant ensemble et tandis que ceci n’est pas entièrement compris par la science moderne, ça montre que lorsque les 2 particules sont séparées par la distance infinie et qu’une est modifiée, l’autre est également impactée. Ce qui signifie que 2 personnes pourraient avoir des particules à l’intérieur d’elles-mêmes qui sont enchevêtrées quantiquement.

Peut-être que nous possédons tous ces particules à des degrés divers et cela expliquerait le sentiment de déjà vu quand vous rencontrez quelqu’un de nouveau. On pourrait également théorisé que cela pourrait expliquer l’expérience de la vie passée, si les particules sont transmises à travers les lignées.

Animaux

La synchronicité vient souvent sous la forme d’animaux ; (par exemple voir le même animal à plusieurs reprises, ou voir un animal par rapport à quelque chose de significatif), un exemple serait si chaque fois que vous parlez d’une personne, vous voyez un chat.

Selon ma compréhension, les animaux détiennent des messages ou des caractéristiques que vous voudriez plus ou moins dans votre vie, il y a des livres et des informations en ligne sur le sens derrière la synchronicité animale, mais parfois le message est évident, si vous étudiez les maniérismes de l’animal.

Codes de numéros

Les nombres sont une langue en eux-mêmes, au sein de chaque nombre il peut y avoir de multiples messages et ces messages sont souvent ouverts à l’interprétation par l’œil qui les voit, mais on peut souvent être aidé par quelqu’un qui parle la langue des nombres, combiné avec la langue de personne / énergie. Une version très simplifiée de cette langue est :

1- Soi-même
2- Dualité
3- Trinité
4- Tout ce qui existe en dehors de cela physiquement (nature)
5- Dieu (ou une représentation métaphorique) à l’intérieur
6- Dieu (ou une représentation métaphorique) à l’extérieur
7- Cycles de vie
8- Infini
9- Tout
0- Cycles karmiques

C’est une représentation très élémentaire d’une interprétation des nombres. Compte tenu de cela, vous pouvez voir comment plusieurs numéros pourraient devenir une histoire : par exemple 1-2-3, une personne (1) entrer dans une relation (2) et avoir une famille (3). Donc, si vous croyez en la synchronicité, vous pouvez utiliser les codes de numéros pour révéler une histoire, même si l’histoire n’est pas toujours claire.

Types de synchronicité

Prédictive (Celle-ci est assez explicite) : Lorsque vous voyez, pensez ou faites quelque chose qui prédit un résultat. Par exemple, penser à quelqu’un et le voir peu de temps après.

Guide : C’est là que vous êtes guidé vers un résultat. Cela pourrait être le fait que vous envisagez de poursuivre une nouvelle passion et partout où vous allez vous rencontrer quelqu’un, ou trouver des choses liées à cette passion.

Réfléctive : C’est comme un rappel, par exemple, vous avez un objectif que vous essayez d’atteindre et vous sentez l’envie d’abandonner et puis quelque chose de synchronique se passe pour vous rappeler le résultat.

Test : C’est le test du Moi. Un exemple serait si vous continuez à entrer dans de mauvaises relations parce que votre type de personnes n’est pas en accord avec vos valeurs, alors la personne qui correspond parfaitement à ce type vient à vous. Continuez-vous à répéter les cycles ?

La synchronicité peut vous guider dans votre vie et peut ouvrir de nombreuses portes. Il s’agit d’un coup de pouce, d’une poussée ou dans certains cas d’un grand cri vous disant de suivre votre chemin. Voulez-vous y entrer ?

Source : TruthTheory

3 Commentaires

  1. robin

    Il y a aussi le fameux effet mandela qui meriterait un article à lui tout seul. Il porte ce nom car une foule de gens ont eu le souvenir que Mandela est mort en prison dans les années 80 avec moultes détails alors qu’il est mort récemment. Et il y a une foule d’évènements du même type comme par exemple la réplique culte de Star Wars : “Luke, je suis ton père” qui est devenue “NON, je suis ton Père” alors que l’acteur de Dark Vador est persuadé lui même d’avoir bien dit “LUKE, je suis ton père” etc. etc.

  2. robin

    Le fait même que tout soit quantifié selon la mécanique quantique y compris peut être même le temps et l’espace est un indice fort que nous vivons dans une matrice informatique avec un grand M et un grand I, car ces quantas ressemblent alors fort à des PIXELS.

  3. Franck

    J’ai été il y a quelques mois le protagoniste d’une synchronicité qui concernait aussi mes correspondants du net.
    La veille au soir j’avais lu le dernier témoignage de P. , un de mes correspondants (“A l’aube des temps l’humanité a fait le choix du péché originel et de sa destinée, etc”), puis je me suis replongé dans le bouquin que j’avais commencé à lire juste la veille. Immédiatement dès le bas de la première page où était placé mon marque-page, je tombe sur:
    “Voilà une excellente définition du péché originel. La dislocation c’est la séparation, la rupture entre le monde spirituel et le monde naturel: désormais le royaume d’en bas ignore le royaume d’en haut; souvent même il fait tout pour le combattre.” etc.
    C’est tiré du chapitre 23 du livre de Jean Prieur, “Les tablettes d’or” (messages à sa mère de Roland de Jouvenel par écriture automatique). Et ce sujet n’est abordé qu’à cette page du bouquin (par ailleurs étonnant).
    J’ai pris en pleine figure ce signe, plus puissant qu’une simple coïncidence, qui nous est envoyé par les instances supérieures qui nous suivent, pour nous rappeler qu’elles sont là et nous confirment que nous sommes sur la bonne voie.
    J’ai partagé cet instant magique avec mes correspondants (E. pour le choix de son article, C. pour ses commentaires qui ont introduit le sujet. J’étais curieux de savoir ce qui a poussé P. à faire son commentaire aussi pointu et pourquoi il a attendu plusieurs jours pour “être au rendez-vous” avec mon bouquin.
    Ils ne le savaient pas, mais ce qui est sûr c’est qu’il n’y a pas de hasard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *