Un groupe maudit de 7 archéologues meurt peu de temps après avoir été en contact avec le Tombeau de Toutânkhamon

Le pharaon Toutânkhamon a avertit que “la mort viendra sur les ailes rapides à celui qui trouble la paix du Roi”, après quoi de nombreuses morts mystérieuses entourent ceux qui sont impliqués dans l’excavation et la perturbation du roi Toutânkhamon.

Le roi Toutânkhaton serait né en 1341 avant Jésus-Christ, en Égypte. Après son arrivée au pouvoir, il changea son nom en Toutânkhamon, qui signifie “Image vivante d’Aton”, Aton étant le dieu soleil, tandis qu’Amon est le roi des dieux. Toutânkhamon était un jeune pharaon au pouvoir pendant 8-9 ans et il est mort à 19 ans seulement. Mais il y avait beaucoup de mystère autour de Toutânkhamon quand sa tombe a été finalement découverte en 1922.

Lors de la découverte du tombeau de Toutânkhamon, des journalistes ont rapporté avoir vu l’inscription suivante près de la porte : “La mort viendra sur les ailes rapides à celui qui trouble la paix du roi.” Ce qui a suivi la découverte, c’est une série de morts mystérieuses liées à l’ouverture de la tombe de Toutânkhamon.

Le premier décès a été celui de l’égyptologue Lord Carnarvon. Lui et Howard Carter ont été les premiers à ouvrir la tombe. Quelques mois après la découverte, Carnarvon est mort d’une piqûre de moustique sur la joue. Le lien avec Toutânkhamon était assez effrayant car un examen ultérieur a montré que Toutânkhamon souffrait de paludisme à sa mort, mais plus sinistre encore, le corps du pharaon avait une cicatrice similaire sur la joue. La rumeur dit aussi que les lumières de la maison de Carnarvon se sont éteintes sans aucune explication à sa mort.

Ça a été le début d’une série de mésaventures en rapport avec Toutânkhamon. Howard Carter a offert à son ami Sir Bruce Ingham un presse-papier qui venait d’une main momifiée. Le bracelet portait l’inscription suivante : “Maudit soit celui qui bouge mon corps. À lui viendront le feu, l’eau et la peste.” Peu de temps après la maison de cet Ingham a été incendiée. Quand il l’ a reconstruite, la maison a été touchée par une inondation.

George Jay Gould est mort d’une pneumonie le 16 mai 1923, après avoir visité la tombe de Toutânkhamon, il a contracté une fièvre.

Audrey Herbert, le frère du principal financier Lord Carnarvon, est décédé d’une mort mystérieuse, après être devenu aveugle quelques mois après l’ouverture de la tombe.

Hugh Evelyn-White était l’archéologue chargé de l’excavation du corps ; il s’est suicidé en laissant une note disant : “J’ai succombé à une malédiction qui me force à disparaître.”

Aaron Ember, un autre égyptologue ami proche de Carnarvon, est mort quelques années après l’ouverture de la tombe. Sa maison a brûlé et il est mort en essayant de sauver sa copie du désormais célèbre livre : Le Livre des morts des Anciens Égyptiens.

Archibald Douglas Reed, la personne qui a radiographié la momie est mystérieusement décédé en 1924.

Le prince Ali Kamel Fahmy Bey était un prince égyptien de 23 ans qui a été abattu par sa femme peu de temps après avoir été photographié en visitant la tombe de Toutânkhamon. Il ne fait pas partie de l’équipe, mais reste lié au projet.

Il y a davantage de morts liées à des personnes qui entrent en contact avec le roi Toutânkhamon, mais celles-ci semblent être les plus évidentes et les plus en vue. Cela nous amène à nous interroger sur ce que nous savons de la réalité, une coïncidence de cette ampleur pourrait-elle se produire ou s’agit-il d’une véritable malédiction d’un jeune pharaon qui ne voulait pas être dérangé après sa mort physique ?

Source : TruthTheory

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *