Le mystère non résolu derrière la mort troublante d’Elisa Lam

Elisa Lam a été retrouvée morte dans un réservoir d’eau au célèbre hôtel Cecil à Los Angeles en 2013. À ce jour, personne ne sait comment elle est morte ni comment son corps est arrivé là.

mystère-mort-Elisa-Lam

Elisa Lam

“En plus de 22 ans à faire ce travail en tant que journaliste, c’est un de ces cas qui me reste en mémoire parce que nous savons qui, quoi, quand, où et comment. Mais le pourquoi est toujours la question”, a déclaré Lolita Lopez, journaliste de NBC LA, en référence à la mort mystérieuse d’Elisa Lam.

À ce jour, personne ne sait comment Elisa Lam est morte. Nous savons que la jeune collégienne canadienne de 21 ans a été vue pour la dernière fois à l’hôtel Cecil à Los Angeles le 31 janvier 2013. Mais la vidéo de surveillance de l’hôtel qui a filmé les derniers instants bizarres ayant précédé sa disparition – sans parler des autres détails qui sont apparus depuis – n’a suscité que plus de questions que de réponses. Depuis que son corps a été découvert dans le réservoir d’eau de l’hôtel le 19 février, son décès tragique est demeuré entouré de mystère.

Bien que le bureau du coroner ait statué que sa mort était une “noyade accidentelle”, les étranges détails de l’affaire Lam ont alimenté les spéculations effrénées sur ce qui a pu se passer réellement. Les détectives de l’Internet ont élaboré une myriade de théories au sujet de la tragédie, allant des complots de meurtre aux esprits maléfiques. Mais quand il s’agit de la mort troublante d’Elisa Lam, où est la vérité ?

La disparition d’Elisa Lam

mystère-mort-Elisa-Lam

Elisa Lam pendant ses études à l’Université de la Colombie-Britannique.

Le 26 janvier 2013, Elisa Lam est arrivée à Los Angeles. Elle venait de prendre le train Amtrak de San Diego et se dirigeait vers Santa Cruz dans le cadre de son voyage en solo sur la côte ouest. Le voyage était censé être une escapade après ses études à l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver, d’où elle était originaire.

Sa famille était inquiète lorsqu’elle voyageait seule, mais la jeune étudiante était déterminée à se débrouiller seule. En guise de compromis, Lam s’est assurée de contacter ses parents tous les jours du voyage pour leur faire savoir qu’elle était en sécurité.

C’est pourquoi ses parents ont trouvé inhabituel de ne pas avoir de nouvelles de leur fille le 31 janvier, le jour où elle devait quitter son hôtel de Los Angeles, le Cecil. Les Lams ont finalement contacté la police de Los Angeles. La police a fouillé les locaux de l’hôtel Cecil mais ne l’a pas trouvée.

mystère-mort-Elisa-Lam

Elisa Lam a disparu alors qu’elle était à l’hôtel Cecil à Los Angeles.

La police a rapidement diffusé sur son site Web des vidéos de surveillance prises par les caméras de l’hôtel Cecil. C’est là que les choses sont devenues vraiment bizarres.

La vidéo de l’hôtel montrait Elisa Lam dans l’un de ses ascenseurs, le jour de sa disparition, se comportant de manière assez étrange. Dans la vidéo, on peut voir Lam entrer dans l’ascenseur et appuyer sur tous les boutons de l’étage. Elle entre et sort de l’ascenseur, la tête sur le côté en direction des couloirs de l’hôtel. Elle regarde encore quelques fois à l’extérieur de l’ascenseur avant de sortir complètement de l’ascenseur.

Les dernières minutes de la vidéo montrent Lam debout sur le côté gauche de la porte, bougeant ses mains avec des gestes aléatoires. Personne d’autre n’a été capturé sur la vidéo, à part Lam.

La réaction du public à la vidéo inexplicable s’est propagée jusqu’au Canada et en Chine, d’où la famille de Lam est originaire. La vidéo de quatre minutes de l’étrange épisode de l’ascenseur de Lam a accumulé des dizaines de millions de vues.

La découverte accidentelle du corps

Les sauveteurs tentent de retirer le corps d’Elisa Lam du réservoir d’eau sur le toit de l’hôtel Cecil.

Le 19 février, deux semaines après la publication de la vidéo par les autorités, Santiago Lopez, un employé d’entretien, a trouvé le corps d’Elisa Lam flottant dans un des réservoirs d’eau de l’hôtel. Lopez a fait cette découverte après avoir répondu aux plaintes des clients de l’hôtel au sujet de la faible pression d’eau et d’un goût bizarre provenant de l’eau du robinet.

Selon une déclaration du chef du service d’incendie de Los Angeles, le réservoir dans lequel le corps de Lam a été retrouvé a dû être complètement vidé puis découpé sur le côté.

Personne ne sait comment le corps de Lam – flottant sans vie à côté des mêmes vêtements qu’elle portait dans la vidéo de surveillance – s’est retrouvé dans le réservoir d’eau de l’hôtel ou qui d’autre a pu être impliqué. Le personnel de l’hôtel a dit aux autorités que Lam était toujours vue toute seule dans les locaux de l’hôtel.

Mais au moins une personne a vu Lam peu avant sa mort. Dans une librairie voisine, nommée The Last Bookstore, la propriétaire Katie Orphan a été l’une des dernières à voir Elisa Lam en vie. Orphan se souvient de l’étudiante qui achetait des livres et de la musique pour sa famille à Vancouver.

“Il semblait que [Lam] avait l’intention de rentrer chez elle, de donner des choses aux membres de sa famille et de renouer le contact avec eux”, a déclaré Orphan à CBS LA.

Quand les résultats de l’autopsie de l’affaire Lam sont sortis, ça n’a servi qu’à susciter d’autres questions. Le rapport toxicologique a confirmé que Lam avait consommé un certain nombre de médicaments, probablement des médicaments pour son trouble bipolaire. Mais il n’y avait aucune trace d’alcool ou de substances illégales dans son corps.

Une autopsie incomplète alimente des théories sauvages

bernard-hotel-cecil

Bernard Diaz, 89 ans, résident à l’hôtel Cecil depuis 32 ans, s’adresse à la presse après la découverte du corps d’Elisa Lam.

Peu de temps après la publication du rapport toxicologique, les détectives amateurs ont commencé à examiner toutes les informations qu’ils pouvaient trouver dans l’espoir de résoudre le mystère derrière la mort d’Elisa Lam. Par exemple, un résumé du rapport toxicologique de Lam a été affiché en ligne par un enquêteur de Reddit qui s’intéresse manifestement à la médecine.

Trois observations clés sont ressorties :

  • 1) Lam a pris au moins un antidépresseur ce jour-là ;
  • 2) Lam avait pris son deuxième antidépresseur et stabilisateur d’humeur récemment, mais pas ce jour-là ;
  • 3) Lam n’avait pas pris son antipsychotique récemment.

Ces conclusions suggéraient que Lam, qui avait reçu un diagnostic de trouble bipolaire et de dépression, n’avait peut-être pas pris ses médicaments correctement.

Il est important de noter que l’utilisation d’antidépresseurs pour traiter le trouble bipolaire peut entraîner des effets secondaires maniaques si elle est faite sans précaution. Certains enquêteurs se sont naturellement accrochés à ce détail et ont suggéré que c’était probablement une explication derrière le comportement étrange de Lam dans l’ascenseur.

Les déclarations de la directrice de l’hôtel Amy Price appuient fortement cette théorie. Pendant le séjour de Lam à l’hôtel Cecil, Price a dit que Lam était à l’origine installée dans une chambre partagée avec d’autres personnes dans le style d’une auberge. Cependant, des plaintes de “comportement étrange” de la part des colocataires de Lam l’ont forcé à être déplacée seule dans une chambre privée.

Mais même si Elisa Lam souffrait de problèmes de santé mentale, comment est-elle morte ? De plus, comment s’est-elle retrouvée dans le réservoir d’eau de l’hôtel ?

L’autopsie n’a révélé aucun acte criminel d’après les preuves qui ont été traitées. Mais le bureau du coroner a noté qu’il n’a pas été en mesure de faire un examen complet parce qu’il n’a pas pu examiner le sang du corps en décomposition de Lam.

Qui est responsable de la mort d’Elisa Lam ?

elisa-ami-diplomes

Elisa Lam avec un ami pendant la remise des diplômes.

David et Yinna Lam ont déposé une plainte pour mort injustifiée contre l’hôtel Cecil plusieurs mois après que la mort de leur fille ait été découverte. L’avocat des Lams a déclaré que l’hôtel avait le devoir d’“inspecter et de rechercher les dangers dans l’hôtel qui présentaient un risque déraisonnable de danger pour [Lam] et les autres clients de l’hôtel”.

L’hôtel s’est opposé à la poursuite en déposant une requête en irrecevabilité. L’avocat de l’hôtel a soutenu que l’hôtel n’avait aucune raison de penser que quelqu’un pourrait entrer dans un de ses réservoirs d’eau.

D’après les déclarations judiciaires du personnel d’entretien de l’hôtel, l’argument de l’hôtel n’est pas complètement tiré par les cheveux. Santiago Lopez, qui a été le premier à trouver le corps de Lam, a décrit en détail les efforts qu’il a dû déployer pour retrouver son corps.

Lopez a dit qu’il a pris l’ascenseur jusqu’au 15e étage de l’hôtel avant de monter l’escalier jusqu’au toit. Ensuite, il a dû d’abord éteindre l’alarme sur le toit et monter sur la plate-forme où se trouvaient les quatre réservoirs d’eau de l’hôtel. Finalement, il a dû grimper une autre échelle pour atteindre le sommet du réservoir principal. Ce n’est qu’après tout cela qu’il a remarqué quelque chose d’inhabituel.

“J’ai remarqué que l’écoutille du réservoir d’eau principal était ouverte et j’ai regardé à l’intérieur et j’ai vu une femme asiatique couchée face vers le haut dans l’eau à environ 30 centimètres du haut du réservoir”, dit Lopez, comme rapporté par LAist. Le témoignage de Lopez suggère qu’il aurait été difficile pour Lam d’atteindre seule le sommet du réservoir d’eau. Du moins, pas sans que personne ne s’en aperçoive.

L’ingénieur en chef de l’hôtel, Pedro Tovar, a également précisé qu’il serait difficile pour quiconque d’accéder au toit, où se trouvaient les réservoirs d’eau de l’hôtel, sans déclencher d’alarme. Seuls les employés de l’hôtel seraient en mesure de désactiver l’alarme correctement. Si elle était déclenchée, le son de l’alarme atteindrait la réception ainsi que les deux étages supérieurs de l’hôtel.

Le juge Howard Halm de la Cour supérieure de Los Angeles a statué que la mort d’Elisa Lam était “imprévisible” parce qu’elle s’était produite dans un endroit où les invités n’avaient pas le droit d’aller, et la poursuite a donc été rejetée.

L’histoire effrayante de l’hôtel Cecil

réservoir-corps

Le corps d’Elisa Lam a été retrouvé dans un réservoir d’eau sur le toit de l’hôtel Cecil trois semaines après sa disparition.

Le décès mystérieux d’Elisa Lam n’a pas été le premier à se produire à l’hôtel Cecil. En fait, le passé sordide de l’immeuble lui a valu la réputation d’être l’une des propriétés les plus supposément hantées de Los Angeles.

Depuis son ouverture en 1927, l’hôtel Cecil a connu 16 morts non naturelles et des événements paranormaux inexpliqués. La mort la plus célèbre associée à l’hôtel, autre que celle de Lam, fut le meurtre en 1947 de l’actrice Elizabeth Short, alias le Dahlia noir, qui aurait été vue en train de boire au bar de l’hôtel dans les jours précédant sa mort.

L’hôtel a également accueilli certains des tueurs les plus notoires du pays. En 1985, Richard Ramirez, aussi connu sous le nom de “Night Stalker”, vivait au dernier étage de l’hôtel pendant sa monstrueuse tuerie. L’histoire raconte qu’après un meurtre, Ramirez jetait ses vêtements ensanglantés devant l’hôtel et revenait à moitié nu. À l’époque, l’hôtel était dans un tel désarroi que la cascade nue de Ramirez a à peine fait sourciller un sourcil.

Six ans plus tard, un autre client meurtrier a emménagé dans l’hôtel : Le tueur en série autrichien Jack Unterweger, surnommé “Vienna Strangler”.

Avec une histoire aussi macabre, on pourrait penser que l’hôtel Cecil sera bientôt condamné. Mais en fait, l’ancien bâtiment a récemment reçu le statut de monument historique par le conseil municipal de Los Angeles. L’hôtel a reçu cette distinction en raison de l’ouverture du bâtiment dans les années 1920, qui est considérée comme le début de l’industrie de l’hébergement aux États-Unis.

Entre-temps, la mort tragique d’Elisa Lam à l’hôtel a inspiré des adaptations de la culture pop comme l’histoire de l’horreur américaine de Ryan Murphy American Horror Story: Hotel.

mystère-mort-Elisa-Lam

Elisa Lam

Lors d’une conférence de presse pour le spectacle, Murphy a déclaré que la nouvelle saison “s’inspirait d’une vidéo de surveillance d’un hôtel de Los Angeles qui a fait surface il y a deux ans. La vidéo montrait une fille dans un ascenseur qui n’a jamais été revue en vie”. Une référence évidente à Elisa Lam et à son épisode d’ascenseur bizarre.

Plus récemment, un studio de jeu a essuyé des critiques après que les utilisateurs du jeu YIIK: A Postmodern RPG aient trouvé des ressemblances indéniables avec le cas de Lam dans l’histoire. Dans une scène du jeu, le personnage principal Alex reçoit un fichier vidéo montrant un autre personnage, Sammy, dans un ascenseur. La porte de l’ascenseur s’ouvre pour révéler une autre dimension de l’autre côté ; Sammy est alors capturé par un démon, donnant des coups de pied et criant tout le temps.

Dans une interview accordée en 2016 à Waypoint, Andrew Allanson, co-fondateur d’Acck Studios, la société à l’origine du jeu YIIK, a expliqué comment la mort d’Elisa Lam avait influencé son développement, affirmant qu’“il n’y a toujours pas eu de grande histoire officielle à son sujet… Je me souviens que dans les journaux locaux, on en parlait sous tous les angles car on avait bu l’eau où un cadavre flottait. C’est malheureux, mais qu’en est-il de la pauvre fille qui est morte ? C’est facile de dire qu’elle ne prenait plus ses médicaments, mais pourquoi les gens ne peuvent-ils pas penser un peu plus à elle en tant que personne ?”

Si la réponse au mystère de la mort d’Elisa Lam n’est toujours pas claire, l’obsession qui entoure ce mystère est restée dans l’esprit du public depuis lors.

Lire aussi : La Russie rouvre son enquête sur le mystérieux incident du col Dyatlov

Source : All That’s Interesting – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *