La soudaine et intense activité d’un grand geyser de Yellowstone interroge les géologues


Le Steambot Geyser est certainement l’un des geysers les plus célèbres du Norris Geyser Basin, dans le parc national de Yellowstone (États-Unis), et le plus grand geyser actif du monde.

Comptant parmi les 400 geysers recensés du parc, il est connu pour ses éruptions puissantes et relativement longues. Récemment, le geyser s’est montré particulièrement actif, interrogeant les géologues quant à la raison de cette soudaine activité.

Avec des éruptions erratiques pouvant atteindre 7 m de haut, et durant entre 30 et 40 minutes, le Steambot est un geyser impressionnant. Lors de ses épisodes éruptifs les plus intenses, l’eau peut être projetée jusqu’à plus de 100 m de hauteur, comme ce fut le cas en 2013, après 8 ans d’inactivité.

Le geyser Steamboat, du parc national de Yellowstone, a projeté un spectaculaire panache de vapeur et d’eau dans les airs le 12 juin 2019. Trois jours plus tard, le 15 juin, le phénomène se répète avec la même intensité, selon le programme relatif aux risques liés aux volcans de l’US Geological Survey (USGS).

Bien qu’il s’agisse d’un nouveau record pour le geyser, dont le temps entre les jets n’a jamais été aussi court, le phénomène n’inquiète pas les géologues. L’activité accrue d’un seul geyser n’indique aucune nouvelle menace de la caldera du Yellowstone — le « supervolcan » caché sous le parc — selon le USGS.

Schéma du point chaud et de la caldeira de Yellowstone. Crédits : Wikipédia

« Les geysers sont censés entrer en éruption, et la plupart sont erratiques, comme le Steamboat » explique l’agence. En outre, les enregistrements des éruptions du Steamboat ne remontent qu’à 1982. L’histoire de Yellowstone étant beaucoup plus ancienne que celle des enregistrements officiels.

Image de l’éruption du 12 juin. Bien que l’activité importante du geyser interroge les chercheurs, elle n’implique aucunement un réveil du volcan. Crédits : USGS

Les autorités ont cependant rapporté que les éruptions du geyser étaient particulièrement spectaculaires, importantes et bruyantes, l’une d’elles ayant éjecté un rocher qui a brisé un poteau en bois. Les chercheurs n’ont toujours pas d’explications précises concernant le mécanisme à l’origine des éruptions cycliques comme celles-ci.

Le geyser a établi un record du nombre total d’éruptions en 2018, avec 32 éruptions, selon l’USGS. En 2019, le geyser en est déjà à 24 éruptions, dont six en juin.

Cette vidéo montre plusieurs éruptions du Steambot Geyser au cours de l’année 2018 :

Lire aussi : Une incroyable photo prise de la station spatiale montre l’éruption du volcan Raikoke

Source : Trust My Science


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *