L’anomalie de l’Atlantique Sud est le triangle des Bermudes de l’espace

L’espace est un endroit dangereux : Si le grand froid ne t’attrape pas, les rayons cosmiques t’attraperont.

anomalie-atlantique-sud

Heureusement, la Terre possède sa propre paire de ceintures de radiation nous protégeant contre les particules à haute énergie qui, dès qu’elles en auraient la chance, pourraient faire des ravages sur les êtres vivants et les appareils électroniques délicats. Mais il y a une zone de notre planète où ces ceintures de protection se retournent contre nous. Cette zone est connue sous le nom d’anomalie de l’Atlantique Sud.

Les ceintures de Van Allen

En 1958, James Van Allen a dirigé un projet visant à envoyer le premier satellite des États-Unis dans l’espace avec un équipement simple : un compteur Geiger pour détecter le rayonnement et un magnétophone pour enregistrer le son. Ce projet – et plusieurs autres par la suite – a permis de découvrir que notre planète est entourée de deux masses de particules de haute énergie en forme de donut. Ces particules sont des restes de rayons cosmiques provenant de l’extérieur de notre système solaire qui sont emprisonnés dans le champ magnétique terrestre. Elles existent dans cette configuration de ceinture parce que le champ magnétique suit un modèle de témoin, que vous connaissez si vous avez déjà vu des limaille de fer saupoudrer autour d’un aimant. Bien que les particules à haute énergie soient dangereuses en soi, lorsqu’elles sont piégées dans les ceintures de Van Allen, elles protègent la Terre contre toute autre particule dangereuse qui pourrait s’y introduire.

anomalie-atlantique-sud

Les pôles de rotation de la Terre ne s’alignent pas avec les pôles de son champ magnétique.

Voici le hic

Merci de nous protéger, les ceintures de Van Allen ! Eh bien, ne soyez pas trop reconnaissant tout de suite. Les pôles du champ magnétique terrestre ne s’alignent pas parfaitement avec ses pôles de rotation ; ils sont en fait inclinés de 11 degrés. Cela signifie que les ceintures Van Allen sont également inclinées. Ceci amène la masse interne en forme de donut de particules mortelles à haute énergie à plonger dangereusement à la surface de la Terre – jusqu’à 200 kilomètres en certains points de l’Atlantique Sud et du Brésil. C’est bien en deçà de la trajectoire de nombreux satellites, qui sont forcés de passer à travers la ceinture et à être frappés par des protons. Et il s’agit d’un marteau-piqueur : Chaque centimètre carré est frappé 3 000 fois par seconde. Cet abus peut causer toutes sortes de problèmes, des problèmes de données aux dommages électroniques. Par conséquent, les ingénieurs demandent à leurs satellites de se mettre hors tension lorsqu’ils passent à travers l’anomalie dans l’espoir que leurs données seront protégées.

Mais pourquoi le champ magnétique terrestre ne s’aligne-t-il pas avec ses pôles physiques ? C’est peut-être parce que le champ magnétique terrestre se prépare à une inversion. Les scientifiques expliquent que la cause principale de l’anomalie de l’Atlantique Sud est un étrange point situé entre le noyau et le manteau – l’endroit où le noyau extérieur de fer de la Terre rencontre le manteau légèrement plus rigide, se situant sous la croûte terrestre – qui se trouve juste sous l’Afrique australe. La polarité dans cette région est inversée par rapport à ce que vous voyez partout ailleurs sur la planète : si vous pouviez planter une boussole aussi loin sous la surface de la Terre et la diriger vers le nord, elle pointerait vers le sud. Les simulations informatiques ont montré que les inversions géomagnétiques complètes – c’est-à-dire un retournement complet du champ magnétique qui fait basculer les repères – commencent souvent par l’apparition de plaques étranges, comme celle découverte sous l’Afrique australe.

De plus, cette zone déjà faible du champ magnétique de la planète semble s’affaiblir encore davantage. Malheureusement, les scientifiques ne peuvent pas prédire ce qui se passera ensuite. Aurons-nous un renversement magnétique complet ou le champ magnétique continuera-t-il de s’affaiblir au fil des siècles ? Seul l’avenir le dira.

Lire aussi : L’anomalie de l’Atlantique Sud affaiblit dramatiquement le champ magnétique terrestre

Source : Curiosity – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *