Les abeilles sont-elles dépendantes à la caféine ?

caféine-abeilles-miel

Elles adorent le “coup de fouet” qu’elles obtiennent de la caféine. Comme les amateurs de café, les insectes producteurs de miel veulent toujours avoir davantage de ce stimulant.

Elles iront même jusqu’à effectuer la danse des abeilles pour savoir à travers les autres travailleurs de la ruche où obtenir la dose matinale de caféine.

Des scientifiques de l’université du Sussex ont découvert la dépendance des abeilles à la caféine quand ils ont porté une expérience, utilisant deux morceaux de sucre à la même distance de leur ruche, un “brut” et un contenant de la caféine.

miel-danse-abeilles-caféine

Les abeilles communiquent par la danse

Les abeilles ont formé une ligne droite devant le morceau de sucre avec de la caféine. Cette recherche permet de prouver comment les plantes ont développé une manière d’inciter les insectes à polliniser des fleurs en fournissant la caféine dans leur nectar.

Près de la moitié des familles de plantes contiennent de la caféine dans leurs feuilles, graines et tiges, les rendant plus attrayantes pour les insectes pollinisateurs.

Le chercheur Dr Roger Schurch, de l’université de Sussex, a déclaré : “Nous avons été surpris de voir des effets de la caféine à plusieurs niveaux dans la recherche de nourriture par exemple, une colonie est plus fidèle à la source de caféine par rapport à une source de qualité égale mais décaféiné”.

Quand les abeilles ont trouvé une source de caféine, elles étaient toujours prêtes à partager la nouvelle, en faisant leurs danses des abeilles pour informer le reste de la ruche.

Les chercheurs ont noté que les danses au sujet de la caféine étaient quatre fois plus fréquentes que celles de la solution au sucre brut.

plante-miel-caféine

Les abeilles préfèrent les plantes contenant de la caféine dans leur nectar

miel-sucre_besoin-caféine-abeilles

Les abeilles pourraient faire certains changements dans leurs habitudes car plus de caféine peut signifier moins de sucre dont les abeilles ont besoin

Mais il pourrait y avoir une mauvaise surprise pour les producteurs de miel après la publication de l’étude dans le dernier numéro de la revue Current Biology.

Davantage de caféine dans le nectar pourrait signifier que les plantes utilisent moins de sucre pour la fabrication du miel.

Dr Margaret Couvillon, également de l’université de Sussex, a déclaré : “Certaines plantes, grâce à l’action d’un composé secondaire comme la caféine qui est présente dans le nectar, peuvent inciter les comportements des abeilles dans la recherche de nourriture traditionnelle, sans forcément fournir la meilleure qualité”.

Source : Daily Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *