Les résidents de l’Extrême-Orient russe se réveillent avec une matinée noire et bizarre


Les habitants du district de Verkhoïansk, en Sibérie, ont eu un sentiment de déjà vu vendredi dernier lorsqu’ils se sont réveillés dans l’obscurité totale à une heure où le Soleil aurait dû être haut dans le ciel. Un phénomène similaire s’est produit dans la région il y a un peu plus d’un an.

yakutia-matin-noir

À cette époque de l’année, l’aube se lève vers 4 heures du matin à Verkhoïansk, mais les photos prises par les habitants vers 8 heures du matin ne montrent aucun signe du Soleil, car des villages entiers sont baignés dans une obscurité presque complète avec une teinte jaune bizarre. Heureusement, la population locale était habituée à ces phénomènes inhabituels, comme l’année dernière, en juillet, Verkhoïansk et d’autres régions yakoutiennes ont connu une autre matinée noire. En fait, certaines personnes se sont tournées vers les médias sociaux pour savoir si cela devenait une sorte de tradition bizarre.

“Est-ce que ça devient une tradition étrange de nous réveiller en août ou en juillet en paniquant, car le Soleil est de nouveau éteint ?”, a commenté un habitant de Verkhoïansk.

Bien qu’il n’y ait pas encore d’explication officielle à cette étrange matinée sans Soleil, les météorologues pensent que ça pourrait être liée aux incendies de forêt qui sévissent en Sibérie. Apparemment, les quantités élevées de monoxyde de carbone dans l’atmosphère peuvent avoir entraîné la formation rapide de nuages exceptionnellement épais qui ont complètement bloqué le Soleil.

“Cette situation peut être comparée à ce qui se passe pendant le pic de nuages qui est fait pour provoquer la pluie”, a déclaré Yevgeny Tishkovets, le spécialiste en chef du service météorologique russe Fobos, à la chaîne de télévision Yakutia-24. “La couverture nuageuse était aussi épaisse qu’elle pouvait l’être, sans compter la fumée et les précipitations des feux de forêt. C’est encore, bien sûr, assez approximatif et nous devons analyser ce qui s’est passé de manière beaucoup plus détaillée.”

Le centre météorologique de Fobos a enregistré une forte concentration de monoxyde de carbone dans la région – 7,19 mg/m3 par rapport au maximum autorisé de 5 mg/m3 – mais cela ne semble pas être un niveau assez extrême pour provoquer une éclipse totale.

Lire aussi : La Chine et la Russie ont mené des expériences controversées qui ont modifié l’atmosphère terrestre

Source : Oddity Central – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *