Les scientifiques font une expérience pour voir si les plantes répondent à la douleur

plantes douleur

L’étude des plantes et autres formes de vie sur la planète éclaire des concepts déjà connus dans notre monde antique. Tout sur notre planète est vivant. Ce n’est pas parce qu’elle vit sous une forme différente de la nôtre, et qu’elle a des processus biologiques différents des nôtres, que ces formes de vie ne possèdent pas de conscience ou qu’elles ne peuvent pas penser, sentir et réagir.

Une énorme quantité de recherche a été menée par des scientifiques dans le domaine végétal, et une grande partie de cette recherche montre clairement comment les plantes ont des capacités remarquables à réagir et à sentir le monde qui les entoure. Certains phyto-scientifiques insistent sur le fait que oui, les plantes sont intelligentes, elles apprennent, se souviennent et réagissent. On peut alors suggérer qu’elles pourraient même ressentir de la douleur. Des études suggèrent également que les plantes peuvent tirer des leçons de l’expérience.

“Elles ont les moyens de prendre toutes les données sensorielles qu’elles recueillent dans leur vie quotidienne… l’intégrer et ensuite se comporter de manière appropriée en réponse. Et elles le font sans cerveau, ce qui, d’une certaine façon, est incroyable, parce que nous supposons automatiquement que vous avez besoin d’un cerveau pour traiter l’information.” – Michael Pollan auteur de “The Omnivore’s Dilemma” et “The Botany of Desire” (source).

Les plantes répondent aux anesthésiques. Ce qui est encore plus remarquable, c’est que les plantes peuvent même produire des composés qui nous anesthésient !

Tout cela est fascinant, mais encore une fois, beaucoup de scientifiques hésitent encore à aller jusqu’à dire que oui, les plantes ressentent la douleur. D’un autre côté, c’est ce que certains scientifiques pensent.

Il ne fait aucun doute qu’elles possèdent de l’intelligence, mais encore une fois, je suppose que cela dépend de votre définition de l’intelligence.

Personnellement, je pense que toute vie sur Terre est consciente, ce n’est pas parce que nous ne communiquons pas de la même manière, que nous devons supposer tout de suite qu’il n’y a rien. Je crois que toute vie, c’est percevoir, penser, réagir et ressentir d’une manière ou d’une autre.

Il est également intéressant de noter qu’une étude a été publiée en 1968 dans International Journal of Parapsychology par un vétéran de la CIA qui prétendait démontrer que les plantes réagissent aux émotions et aux pensées humaines. Cela suggérait que les plantes étaient en fait télépathiques. Cette expérience a également prétendu avoir la preuve définitive que les plantes ressentent la douleur.(source)

Que les plantes ressentent ou non la douleur est un sujet intéressant, et ce sont des expériences comme celle qui suit qui continuent de soulever ces questions. Il y a encore beaucoup de choses que nous ne comprenons pas, mais il n’en reste pas moins que la nature a été mise ici pour une raison. C’est vital pour notre survie et pour que toute vie prospère sur cette planète. Il est important que nous commencions à développer une relation avec elle, plutôt que de la détruire. Nous sommes tous interconnectés, et si la race humaine ne poursuit pas un chemin plus harmonieux avec la vie sur la planète, nous ne serons plus là pour longtemps.

Références :

http://www.pri.org/stories/2014-01-09/new-research-plant-intelligence-may-forever-change-how-you-think-about-plants

http://www.newyorker.com/magazine/2013/12/23/the-intelligent-plant

Source : Collective Evolution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *