L’ancien directeur du programme de lutte contre les menaces aérospatiales du DoD : “Les OVNIS sont réels”

OVNIS sont réels

Quelque chose d’extraordinaire a été révélé aujourd’hui. Des anciens hauts fonctionnaires et des scientifiques avec une profonde expérience du secret et de la dissimulation se sont présentés sur une estrade. Ces initiés ont des liens de longue date avec des organismes gouvernementaux qui possèdent des programmes d’enquête sur des phénomènes aériens non identifiés (UAP / OVNIS). L’équipe comprend un vétéran de 25 ans de la direction des opérations de la CIA, un directeur du programme Lockheed Martin pour les systèmes avancés chez Skunk Works et un ancien sous-secrétaire adjoint à la Défense pour le renseignement.

Aujourd’hui, l’Académie des arts et des sciences (TTS / AAS) de To The Stars est lancée, il s’agit d’une société d’utilité publique innovante qui fera progresser la recherche sur les phénomènes inexpliqués et développera la technologie associée. Trois divisions synergiques sont établies : Science, Areospace, et Entertainment. «Nous croyons qu’il y a des découvertes à notre portée qui vont révolutionner l’expérience humaine», a déclaré le président et chef de la direction de l’entreprise, Tom DeLonge.

Selon une déclaration du TTS / AAS, les membres de l’équipe qui «opèrent secrètement dans l’ombre depuis des décennies» pensent que «il existe suffisamment de preuves crédibles de phénomènes aériens qui prouvent que des technologies extraterrestres pourraient révolutionner l’expérience humaine».

Cela pourrait représenter le début d’une tendance vers une nouvelle ouverture de la part du gouvernement des États-Unis. Ces personnes en savent plus que n’importe lequel d’entre nous, et elles publieront des données importantes sur les phénomènes aériens à l’avenir. En tant que reporter investisseur avec un intérêt de longue date pour ce sujet, qui a travaillé avec quelques membres de l’équipe de l’Académie dans le passé, on m’a montré certaines de ces données lors d’une réunion avec eux le 4 octobre.

Luis Eiizondo, qui a dirigé un programme important au DoD, était présent à cette réunion de quatre heures. Elizondo est un officier supérieur de renseignement de carrière dont l’expérience inclut travailler avec l’armée américaine, le ministère de la Défense, le National Counterintelligence Executive et le directeur du renseignement national. Il a été directeur du personnel spécial de gestion des programmes nationaux au Bureau du secrétaire à la Défense. Il est également l’ancien directeur des programmes pour enquêter sur les menaces aériennes non identifiées pour le bureau du secrétaire à la Défense.

“Luis sera l’architecte des partenariats avec des endroits très sensibles, pour nous aider à nous protéger et la technologie impliquée, afin que nous puissions réaliser pour vous l’extraordinaire”, a déclaré DeLonge à l’événement d’aujourd’hui.

Luis avait littéralement démissionné de son poste au DoD la veille de notre rencontre. J’ai pu vérifier qui il était et quelles étaient ses tâches au Pentagone. Il a reçu les plus hautes félicitations de ses supérieurs. On m’a dit que des données et des documents non classifiés importants devraient être publiés dans le cadre de la communauté d’intérêt en ligne de l’Académie, en collaboration avec le gouvernement américain, qui sera bientôt mis en place.

Je lui ai demandé si ces objets non identifiés étaient considérés comme des menaces. “Ils n’ont pas fait preuve d’hostilité manifeste”, a-t-il dit. “Mais quelque chose d’inexpliqué est toujours supposé être une menace potentielle jusqu’à ce que nous soyons sûrs que ce n’est pas le cas. Du côté positif, je crois que nous sommes plus proches que jamais dans notre compréhension de son fonctionnement”, m’a-t-il dit.

Lors de l’événement d’aujourd’hui, Elizondo a expliqué son travail de la façon suivante : «J’ai l’habitude d’être impliqué dans des programmes fermés et nuancés impliquant la sécurité nationale. Cela inclut d’être un agent spécial de contre-espionnage, un responsable de cas et un praticien du renseignement. Cependant, de loin, l’effort le plus intéressant auquel j’ai participé était le sujet des menaces aériennes avancées.”

Il a déclaré qu’il dirigeait «un programme sensible d’identification des menaces aérospatiales axé sur les technologies aériennes non identifiées». Son travail chez TTS / AAS sera «de travailler en tant qu’interlocuteur dans la collecte de cette information pour la division Science, ce qui nous permettra de recueillir des faits pour l’analyse”. Comment cela se fera-t-il ? L’une d’entre elles est le COI qui «fournira une plate-forme pour la détection et la triangulation des événements de phénomènes en temps réel et permettra une communication bidirectionnelle entre le public et notre équipe concernant cette information».

En raison de sa position de gestion du programme DoD pendant près d’une décennie, Luis a déclaré : “J’ai appris que le phénomène est réel.”

En bref, moins de deux semaines après avoir quitté le Pentagone, Luis Elizondo a confirmé que les OVNIS sont réels ; ils existent, et ils ont été officiellement documentés.

Un ancien haut responsable du DoD (qui a quitté son poste la semaine dernière) a confirmé qu’un programme officiel d’OVNI existe, répondant à une question dont beaucoup ont débattu et spéculé depuis des décennies.

Il est très important de comprendre que Luis ne parle pas pour le DoD, puisqu’il n’y est plus employé ; il parle de façon indépendante dans le cadre de l’Académie TTS.

Luis a également déclaré : «Nous prévoyons également de fournir des séquences jamais diffusées depuis de vrais systèmes du gouvernement américain… pas de photos floues, amateurs, mais de vraies données et de vraies vidéos Et encore plus significatif : «Nous invitons nos collègues du gouvernement et amis à la Défense a participer régulièrement à leurs propres conclusions.”

Un autre membre de l’équipe, Stephen Justice, ingénieur expérimenté en aérospatiale, a expliqué qu’il utiliserait les dissertations scientifiques sur le voyage dans l’espace, démontrant une technologie presque inimaginable, pour développer une technologie capable de changer le monde. Steve a récemment pris sa retraite en tant que directeur de programme pour les systèmes avancés chez Lockheed Martin après une carrière de trente et un ans dans la Skunk Works. “Comment osons-nous penser que la physique que nous avons aujourd’hui est tout ce qu’il y a”, m’a-t-il dit dans une interview il y a quelques jours. L’occasion ici, comme il le voit, est de «se tenir debout dans le futur et regarder en arrière».

L’objectif de Steve est de récolter cette technologie avancée pour construire un véhicule qui permettra de voyager presque instantanément à travers la terre, l’air, les océans et l’espace, en construisant le tissu de l’espace-temps. Un tel véhicule pourrait aussi flotter, comme quelque chose digne d’un roman de science-fiction. Steve dit que nous avons eu un aperçu de la science qui pourrait rendre cela possible. Ce n’est pas hors du domaine de la possibilité, si les ressources nécessaires sont en place.

OVNIS sont réels

© 2017 STEPHEN JUSTICE / Un concept TTS Academy pour un véhicule dessiné par Stephen Justice, incarnant la technologie qu’ils cherchent à comprendre et à développer ; un concept visionnaire pour un véhicule électromagnétique révolutionnaire basé sur la technologie observée dans des phénomènes aériens non identifiés

Chris Mellon, membre de l’Académie TTS, a servi en tant que sous-secrétaire adjoint à la Défense pour les services de renseignement pour deux administrations. Au début de sa carrière, il a rédigé le projet de loi sur le commandement des opérations spéciales des États-Unis. Il a présenté un aperçu d’un incident de 2004 impliquant le cuirassé USS Nimitz qui a été détecté sur deux radars distincts.

“Deux F-18 s’approchent, les quatre aviateurs voient que l’objet n’a pas d’ailes ou d’échappement ; il est blanc, rectangle, d’environ 12 mètres de long et peut-être 4 mètres d’épaisseur”, a-t-il dit. “Un pilote poursuit le vaisseau tandis que son ailier reste en hauteur. Les pilotes sont étonnés de voir l’objet se réorienter soudainement vers l’approche du F-18. Dans une série de manœuvres discrètes qui semblent défier les lois de la physique, l’objet prend position directement derrière le F-18 qui approche.”

Le long événement s’est produit en plein jour au large de la côte californienne, et des images de caméra ont été prises. À un moment donné, l’objet est passé de 24 000 mètres à une vitesse supersonique et s’est arrêté complètement à 15 mètres au-dessus de l’océan. “D’autres F-18 sont expédiés mais avec des résultats similaires”, a déclaré Mellon. “La machine secrète évite facilement les F-18. Des dizaines de militaires à bord des différents avions et navires impliqués sont au courant de ces interactions.”

Le message final de Tom DeLonge résume aujourd’hui la position de toutes les personnes impliquées : «Personne, un gouvernement ou une institution cachée ne devrait posséder cette information et cette technologie.”

La TTS Academy a l’intention de publier des informations qui changeront tout pour les personnes intéressées enquêtant depuis longtemps. “Le fait est que nous ne serions pas seuls”, déclare Luis Elizondo. “Il est maintenant temps d’aller de l’avant et d’essayer de répondre à certains des mystères les plus profonds de la vie.”

Source : Huffington Post – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *